Avec moins de 2 000 cas, Gamzu annonce un assouplissement du confinement proche
Rechercher

Avec moins de 2 000 cas, Gamzu annonce un assouplissement du confinement proche

Gamzu affirme qu'il recommandera l’annulation de la première série de mesures, mais note que la tendance à la baisse peut encore être inversée

Ronni Gamzu, responsable de la gestion du coronavirus, à la municipalité de Jérusalem le 13 octobre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Ronni Gamzu, responsable de la gestion du coronavirus, à la municipalité de Jérusalem le 13 octobre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Ronni Gamzu, le chef de file des efforts du gouvernement pour contenir l’épidémie de coronavirus, a estimé jeudi que les taux d’infection en Israël pourraient atteindre le seuil permettant d’assouplir certaines restrictions de confinement dans les jours à venir, tout en avertissant que la tendance actuelle à la baisse pourrait encore être inversée et qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives.

Les chiffres du ministère de la Santé publiés jeudi matin ont montré que 1 994 nouveaux cas ont été confirmés tout au long de la journée de mercredi, soit un peu moins de 2 000 cas, seuil en dessous duquel les autorités ont déterminé que les mesures pourraient commencer à être assouplies.

Toutefois, comme l’a précisé Gamzu, l’objectif de 2 000 infections quotidiennes – avec un taux de test positif inférieur à 8 % et un taux de reproduction de base inférieur à 0,8 – doit être atteint en moyenne quotidienne sur toute une semaine entière.

« Selon les données de ce matin, il y a eu une nouvelle baisse du nombre de porteurs confirmés et il est actuellement d’environ 2 000 », a déclaré Gamzu à la radio de l’armée. « Le taux positif est inférieur à 8 %, et le nombre de reproduction de base a atteint son objectif. Cependant, nous devons considérer le nombre d’infections quotidiennes en revenant quelques jours en arrière et voir la moyenne quotidienne sur au moins une semaine. »

Gamzu a déclaré que les autorités vérifieraient au début de la semaine prochaine si les chiffres cibles ont été atteints, et a exprimé son optimisme.

« Je pense que nous atteindrons le chiffre cible, et c’est ce que je dirai au cabinet », a-t-il déclaré, se référant à une réunion clé du “cabinet du coronavirus » qui a eu lieu ce jeudi, au cours de laquelle les ministres ont discuté de plans de sortie séparés pour les villes ayant des taux d’infection faibles et élevés, ainsi que de la réouverture des écoles maternelles et de l’autorisation pour les restaurants de proposer des plats à emporter en plus des services actuels limités à la livraison. Il y aurait des divergences d’opinion entre les ministres concernant l’autorisation de réouverture des entreprises sans clients.

« Nous devrons vérifier les chiffres, mais mon opinion est qu’au début de la semaine prochaine, nous serons certainement en mesure de faire le premier pas vers un assouplissement des restrictions », a déclaré Gamzu. Cette phase devrait permettre au secteur privé de reprendre ses activités normales, à l’exception des entreprises qui reçoivent des clients en personne, et de rouvrir les jardins d’enfants et les écoles maternelles.

Gamzu a averti que « rien n’est sûr » et qu’ « il pourrait encore y avoir une augmentation des [porteurs] confirmés ».

Des travailleurs du Magen David Adom portant des vêtements de protection à l’extérieur de l’unité du coronavirus de l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem le 11 octobre 2020. (Nati Shohat/Flash90)

Les 1 994 nouvelles infections signalées par le ministère de la Santé ont porté le nombre total de cas depuis le début de la pandémie à 299 253, dont 43 939 sont des cas actifs.

Le ministère a indiqué que 37 230 résultats de tests sont revenus mercredi, dont 5,4 % étaient positifs, soit un chiffre similaire à celui de mardi et inférieur à celui des jours précédents.

Le nombre de décès s’élève à 2 099. Le nombre de cas graves poursuit sa tendance à la baisse et a atteint 734, dont 253 sous respirateur. 235 autres étaient dans un état modéré et les autres présentaient des symptômes légers ou étaient asymptomatiques.

Le taux de résultats positifs aux tests de dépistage du coronavirus en Israël est le plus bas depuis juillet. Il y a moins de trois semaines, on dénombrait plus de 8 000 nouvelles infections quotidiennement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...