Carton rouge pour le club Macacabi Tel Aviv qui célèbre « l’enterrement » de l’équipe adverse
Rechercher

Carton rouge pour le club Macacabi Tel Aviv qui célèbre « l’enterrement » de l’équipe adverse

Les supporters du Maccabi ont été accusés d'incitation après avoir brûlé des mannequins pour célébrer l'élimination de l'équipe adverse Hapoel

Un fan dépité regarde l'Hapoel Tel Aviv perdre ;  l'équipe chute en deuxième division, le 13 mai 22017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)
Un fan dépité regarde l'Hapoel Tel Aviv perdre ; l'équipe chute en deuxième division, le 13 mai 22017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Un faux enterrement du club de football de l’Hapoel Tel Aviv a eu lieu, avec des mannequins, un cercueil, des couronnes de fleurs et des affiches de deuil. Il a été organisé par l’équipe adverse transurbaine, ce qui leur a valu une accusation d’incitation.

Des dizaines de fervents supporters du Maccabi Tel Aviv, aussi appelés les Fanatiques, sont arrivés à un match contre le Maccabi Petah Tikva, avec un cercueil qui représentait la mort de l’Hapoel Tel Aviv, qui a éliminé de la Ligue 1 la veille.

Ils avaient placé à l’intérieur du cercueil un mannequin vêtu de la chemise et de l’écharpe rouge de l’Hapoel Tel Aviv. Des centaines d’affiches de « deuil » en noir et blanc ont été distribués. On pouvait y lire : « C’est avec une grande joie que nous avons le plaisir de vous annoncer la mort du défunt club Hapoel Tel Aviv ».

Les supporters ont ensuite allumé des bougies pour l’Hapoel et ont mis feu à des écharpes rouges et blanches.

Boaz Yuval, porte-parole d’Hapoel, a condamné ce faux enterrement, et a appelé Mitch Goldhar, le Canadien qui possède le Maccabi à mettre fin à cette incitation.

זה סיפור על מועדון שכבר לא בין החיים, אז תכינו לו ארון ותביאו גם פרחים.הפועל מתה!

Posted by ‎מכבי פנאטיקס‎ on Sunday, 14 May 2017

« Mitch Goldhar est à Toronto et parle de jouer en Europe, pendant que les supporters du Maccabi Tel Aviv se comportent et s’habillent comme une organisation terroriste. C’est de l’incitation au meurtre ; que fait la police ? »

Shuval a reconnu qu’il est légitime de se réjouir de la défaite de ses adversaires, mais a souligné que l’attitude des supporters de Maccabi a témoigné de leur dégradation morale, ce qui est pire que leur élimination.

Des joueurs de l'Hapoel Tel Aviv perdent le match ; l'équipe chute en deuxième division, le 13 mai 22017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)
Des joueurs de l’Hapoel Tel Aviv perdent le match ; l’équipe chute en deuxième division, le 13 mai 22017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Le porte-parole de Maccabi a réagi en disant que les agissements des supporters ne représentaient en rien le club.

« Des situations aussi abjectes éloignent les familles et les enfants du football et ne représentent en rien l’esprit ni les valeurs du club », a-t-il dit, ajoutant que la direction œuvrait pour réprimer le racisme et la violence du club.

לאה קטמין קיבלתם 5 בדרבי וירדתם ליגה יא מנאייק!אל תבאסו 😂

Posted by ‎מכבי פנאטיקס‎ on Saturday, 13 May 2017

La ministre des Sports et de la Culture Miri Regev a vivement critiqué le comportement des supporters.

« Hier soir, j’ai pu voir les images, et j’ai été stupéfaite. Ces agissements sont un signal d’alarme, qui indique que la limite a été franchie », dit-elle. « Nous ne pouvons pas tolérer que nos sports soient à l’origine de l’incitation et haine. Notre objectif est de ramener les supporters dans les stades, y compris les familles et les enfants. Et ces agissements auront l’effet inverse. »

La Fédération israélienne de football a appelé le Maccabi à s’assurer qu’une telle chose ne se reproduise plus.

הפנאטיקס עורכים "מסע לוויה" להפועל תל אביב.

Posted by ‎Ultras Israel – אולטרס ישראל‎ on Sunday, 14 May 2017

« Nous appelons les dirigeants du club à faire en sorte que leurs supporters ne portent pas préjudice à la réputation du club qu’ils soutiennent. Tout ce qui peut inciter, dégrader, causer de la haine, de la vengeance, manquer de respect mutuel ne devrait pas faire partie de la culture du supporter et doit être condamné », a déclaré le porte-parole.

L’Hapoel a été éliminé après 28 ans en première division du football israélien, et a fini en bas du tableau après une saison décevante et des problèmes financiers.

En décembre, le club a entamé des démarches pour déclarer sa faillite, ce qui leur a automatiquement coûté 9 points. Sans cette déduction, les rouges auraient évité l’élimination.

L’Hapoel a été dans le peloton de tête depuis la création de la Ligue 1. Le club a remporté le titre de la division à 13 reprises, mais a fini huitième lors de la dernière saison. L’équipe s’est qualifiée 3 fois pour la coupe de l’UEFA et a été jusqu’en quart de finale en 2002.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...