Découverte d’une pièce de l’époque du Deuxième temple lors d’un voyage scolaire
Rechercher

Découverte d’une pièce de l’époque du Deuxième temple lors d’un voyage scolaire

L’objet vieux de 2 000 ans, qui a été retrouvé dans la ruisseau Shilo, date du règne d’Herode Agrippa, le dernier roi de Judée et petit-fils d’Hérode le grand

Une pièce vieille de 2 000 ans datant de l’époque du Deuxième temple pendant le règne d’Herode Agrippa retrouvée à Nahal Shilo en Cisjordanie en janvier 2019. (Crédit : COGAT)
Une pièce vieille de 2 000 ans datant de l’époque du Deuxième temple pendant le règne d’Herode Agrippa retrouvée à Nahal Shilo en Cisjordanie en janvier 2019. (Crédit : COGAT)

La semaine dernière, lors d’une randonnée dans le nord de la Cisjordanie, un garçon a trouvé une pièce vieille de 2 000 ans datant de l’époque du Deuxième temple pendant le règne d’Herode Agrippa, le dernier roi de Judée.

La pièce rare a été découverte dans le ruisseau Shilo lors d’un voyage scolaire, selon un communiqué du Coordinateur des activités du gouvernement dans les territoires (COGAT), l’organisation israélienne responsable des questions civiles en Cisjordanie sous l’égide du ministère de la Défense.

La pièce représente trois épis de blé sur une face, et une canopée royale entourée par l’inscription gravée « Roi Aggripa » sur l’autre face.

L’écolier a trouvé la pièce sur la partie est du ruisseau – l’un des principaux affluents de la rivière Yarkon de Tel Aviv qui se jette dans la mer Méditerranée – et a informé le guide du groupe, pouvait-on lire dans le communiqué.

Le guide a alors contacté un employé de l’unité d’Archéologie de l’Administration civile du COGAT, qui est arrivé dans la zone.

L’écolier lui a donné la pièce, qui va rejoindre la collection des Trésors nationaux de l’Autorité des Antiquités d’Israël.

Hérode Agrippa a régné en Judée à partir de l’an 41 jusqu’à sa mort, trois ans plus tard. Il était le petit-fils d’Hérode le Grand et le père d’Hérode Agrippa II, le dernier roi de la Dynastie hérodienne. Il a régné sur le territoire à la satisfaction des Juifs. A l’époque, il était célébré comme « Agrippa le Grand », selon l’historien juif Flavius Joseph.

« C’est une découverte excitante, a commenté Hananya Hizmi, le chef du département d’archéologie. Chaque découverte archéologique a une histoire qui nous donne plus de détails sur l’histoire de la Terre d’Israël et du peuple juif ».

« Ce genre de découvertes constitue une nouvelle pièce du puzzle historique de notre nation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...