Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Des coupures d’électricité dans 300 000 foyers entraînent de vives accusations

La compagnie d'électricité israélienne, les ministres et la firme gestionnaire du réseau se sont mutuellement accusés des défaillances du réseau

Les pompiers près d'un incendie dans le centre d'Israël, le 2 juin 2023. (Crédit : Sapeurs-pompiers)
Les pompiers près d'un incendie dans le centre d'Israël, le 2 juin 2023. (Crédit : Sapeurs-pompiers)

Ce sont des centaines de milliers de foyers qui ont été privés d’électricité vendredi, alors qu’une vague de chaleur a obligé les responsables du réseau national d’électricité à procéder à des coupures de délestage.

Environ 300 000 habitations n’avaient plus d’électricité au pic des coupures, en fin d’après d’après-midi. Pendant la nuit, seuls quelques milliers d’entre eux étaient encore concernés par le problème, a noté la Douzième chaîne.

Ces défaillances du réseau s’électricité ont eu lieu alors que des vents forts venus d’Égypte ont apporté une chaleur torride sur le pays, avec à certain endroits 43 degrés Celsius et plus. Des centaines d’incendies ont été déclenchés par la chaleur et par les vents forts, entraînant des interruptions de service dans des lieux où les flammes se rapprochaient de lignes à haute-tension, ont expliqué les responsables.

Les autorités n’ont pas perdu de temps pour s’accuser.

Ainsi, la Compagnie israélienne d’électricité (IEC) a affirmé que la firme Noga, chargée de gérer l’électricité, n’avait pas été capable de donner des instructions visant à mieux préparer le réseau à une demande plus élevée, à l’approche de la vague de chaleur.

Dans un tweet, l’IEC a expliqué que ses uniques obligations étaient « d’agir sur le réseau ou de préparer des plans en coordination avec [Noga] en ce qui concerne l’anticipation de situations extrêmes ».

Elle a aussi affirmé que Noga avait refusé ses demandes visant à activer des unités dans les centrales électriques alimentées au charbon d’Ashkelon et de Hadera – ce qui aurait pu éviter une grande partie de la pénurie, a fait savoir le site d’information Ynet.

« S’ils nous avaient donné la possibilité de les utiliser, il n’y aurait pas eu de coupure, même de seulement un lampadaire », a dit avec colère le responsable de l’IEC, Meir Speigler, selon Ynet. « Ils ne nous ont pas donné d’instruction, pas une seule. Il y a des querelles, il y a des inquiétudes et qui en paie le prix ? La population ».

Des Israéliens profitent de la plage lors d’une chaude journée d’été à Tel Aviv, le 2 juin 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Noga, de son côté, a fait savoir que le réseau avait connu des dysfonctionnements parce qu’il avait été soumis à une extrême chaleur, à des tempêtes de sable qui avaient recouvert les panneaux solaires et en raison également de défaillances survenues dans une centrale privée. La firme a ajouté que l’une des usines de l’IEC avait aussi connu des problèmes, selon la Douzième chaîne.

« Nous demandons aux citoyens d’Israël de ne pas allumer les appareils électriques qui ne sont pas essentiels aujourd’hui », a ajouté la firme dans une déclaration.

L’entreprise avait été créée, ces dernières années, dans le cadre d’une réorganisation du système d’alimentation électrique israélien, avec pour objectif d’aider à encourager l’approvisionnement en électricité à base d’énergies alternatives. Depuis 2018, Noga assume la gestion au quotidien de l’industrie électrique du pays.

Trois des cinq usines de dessalement de l’eau du pays ont été fermées pendant plusieurs heures sur ordre de Noga, pour économiser de l’électricité et la mettre à disposition d’utilisations plus urgentes, a noté la Douzième chaîne qui a déclaré que cette initiative n’avait pas entraîné de pénurie d’eau.

Orot Rabin, une centrale électrique au charbon de la Compagnie Israélienne d’Électricité située sur la côte méditerranéenne, à Hadera, en Israël (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Pour sa part, le ministre de l’Énergie, Israel Katz, s’en est pris au gouvernement précédent – qui s’est effondré il y a cinq mois.

Katz a dit que le cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu avait récemment adopté une mesure visant à augmenter la production d’électricité après l’échec du gouvernement précédent à agir dans ce dossier. Il a fait référence, par ces propos, à une décision prise la semaine dernière d’approuver deux nouvelles centrales.

« Comme nous l’avons constaté aujourd’hui, l’industrie de l’énergie traverse une crise profonde », a-t-il écrit sur Twitter, jurant de remédier à la situation.

Le précédent gouvernement, placé sous l’autorité des anciens Premiers ministres Naftali Bennett et Yair Lapid, avait cherché à s’éloigner de la production électrique à base d’énergies fossiles pour privilégier les alternatives renouvelables.

Par ailleurs, les pompiers se sont battus contre 220 incendies dans tout le pays pendant la journée de vendredi, selon les autorités.

Des centaines d’hectares de forêt plantées sur les terres du KKL-JNF Jewish National Fund ont brûlé, a fait savoir cette dernière.

Un incendie près de Shila, dans le centre d’Israël, le 2 juin 2023. (Crédit : Service des sapeurs-pompiers)

Un homme a été hospitalisé après un coup de chaleur, mais aucun blessé majeur n’a été rapporté suite à cette météo dangereuse. Les sapeurs-pompiers ont rapidement pu contrôler les feux, limitant les dégâts dans de nombreux cas.

Les températures ont atteint les 44 degrés le long de la frontière avec Gaza ; 45 degrés dans la vallée du Jourdain ; 43 degrés à Tel Aviv ; 35 degrés à Jérusalem et 38 degrés à Haïfa.

Le vent a atteint durablement presque les 50 kilomètres heures dans la ville d’Arad, dans le sud du pays, et à Beit Dagan, dans le centre, selon les services israéliens de météorologie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.