Des élus américains critiquent l’étiquetage des produits de Cisjordanie
Rechercher

Des élus américains critiquent l’étiquetage des produits de Cisjordanie

Les membres du Congrès rappellent que la CEE "a été fondée sur l'idée que la paix et la sécurité sont atteintes par le commerce"

Des vignerons juifs inspectant des raisins dans un vignoble du Gush Etzion, en Cisjordanie, le 8 septembre 2014.  (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Des vignerons juifs inspectant des raisins dans un vignoble du Gush Etzion, en Cisjordanie, le 8 septembre 2014. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un groupe du Congrès américain a présenté une résolution exprimant son opposition aux orientations de la Commission européenne qui appellent à l’étiquetage des produits importés d’Israël et fabriqués en Cisjordanie.

« Les nouvelles lignes directrices de la Commission européenne pour distinguer les produits israéliens fabriqués en Cisjordanie et dans d’autres zones, encourage et pousse seuleument les consommateurs à boycotter tous les produits israéliens », peut-on lire dans la résolution présentée par Nita Lowey (D-NY), Peter Roskam (R-IL), Eliot Engel (D-NY), et Ed Royce (R-CA).

« Ceci est contre-productif pour le processus de paix israélo-palestinien, nuisible aux intérêts en matière de sécurité nationale américaine, et contribue à la campagne anti-Israël de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) ».

« Les boycotts écornent l’intégration économique, qui affectent négativement les Israéliens et les Palestiniens. La création de la Communauté économique européenne a été fondée sur l’idée que la paix et la sécurité sont atteints par le commerce, la coopération économique et la création d’emplois – et non pas les boycotts et l’isolement. La même chose est vraie pour les Israéliens et les Palestiniens ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...