Rechercher

Des Juifs hassidiques chantent pour le Pape au Vatican

La délégation menée par Edgard Gluck, grand rabbin de Galicie, a rencontré François à Rome pour discuter de la protection des cimetières juifs et de la lutte contre la pédophilie

ROME – Le pape François a presque dansé pendant qu’une délégation de Juifs hassidiques chantaient et dansaient pour lui pour une audience au Vatican.

La réunion a également eu un aspect sérieux, notamment par des discussions sur la protection des cimetières juifs en Europe et la lutte contre les abus pédophiles.

Le pontife a accordé lundi une audience au Vatican de 45 minutes au groupe, qui était mené par le rabbin Edgar Gluck.

Une vidéo publiée sur le site internet Yeshiva World News et sur YouTube montre le pape se balancer au rythme de la musique pendant que les membres de la délégation chantent et dansent « De longues années devraient le rassasier ».

Yeshiva World News a cité le fils de Gluck, Zvi, qui faisait partie de la délégation et a raconté que le pontife avait promis de travailler à la promulgation de « règles plus fortes contre la destruction des cimetières juifs pour construire des routes ou des maisons. »

Zvi Gluck, fondateur et directeur d’Amudim, une association dédiée à l’aide des victimes juives d’abus et d’addiction, a également écrit sur Twitter que le Pape avait promis une « tolérance zéro » pour les abus sexuels contre les enfants, et déclaré que « nous devons garder les enfants en sécurité ».

Né en Allemagne, Edgar Gluck, 80 ans, partage son temps entre Brooklyn et la Pologne, où il est le grand rabbin de Galicie. Aux Etats-Unis, où il a longtemps été actif en politique, il a cofondé Hatzalah, l’un des plus grands corps d’ambulance bénévole.

Il a été impliqué dans la préservation des cimetières juifs en Europe de l’Est pendant des décennies, et a longtemps été membre de la commission américaine pour la Préservation du patrimoine américain à l’étranger.

Gluck et le pape François se sont rencontrés pour discuter du sort des cimetières juifs l’année dernière, quand le souverain pontife s’est rendu à Cracovie pour les Journées mondiales de la Jeunesse où, selon Yeshiva World News, le pape avait invité Gluck à poursuivre cette conversation au Vatican.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...