Deux Palestiniens tués pendant un raid israélien près de Tulkarem

Un soldat israélien a été modérément blessé quand les soldats ont mené une opération antiterroriste dans le camp de réfugiés ; les militaires ont essuyé des tirs et des explosifs

La ville palestinienne de Tulkarem, située à l'ouest du nord de la Cisjordanie, le 18 juillet 2018. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Deux Palestiniens ont été tués et un soldat israélien a été modérément blessé, dimanche matin, pendant des échanges de coups de feu à proximité de Tulkarem, en Cisjordanie, ont fait savoir les Palestiniens et les militaires.

L’armée israélienne a pris pour cible des infrastructures terroristes dans le camp de réfugiés de Nur Sham, dans la ville. Un centre de commandement et des dizaines d’explosifs ont été détruits.

Des hommes armés ont échangé des coups de feu avec les militaires pendant le raid, faisant exploser des bombes. Tsahal a annoncé avoir ouvert le feu contre les attaquants, précisant qu’il y avait eu un certain nombre de blessés.

« Deux Palestiniens ont été tués après avoir été été blessés à la tête par des balles israéliennes », a indiqué le ministère palestinien de la Santé. Les deux défunts s’appelaient Osaid Abu Ali, 22 ans, et Abd al-Rahman Abu Daghash, 32 ans.

Un soldat israélien a été modérément blessé par des éclats d’obus. Il a été hospitalisé.

Des images du camp de réfugiés montrent que certaines routes ont été creusées au bulldozer. L’armée a noté que des engins avaient été utilisés pour retrouver d’éventuels explosifs, sur les routes, susceptibles d’avoir été enterrés sous la voie.


read more:
comments