Eizenkot : 25 % des militants du Hezbollah ont été tués en Syrie et en Irak
Rechercher

Eizenkot : 25 % des militants du Hezbollah ont été tués en Syrie et en Irak

Pour le chef d'état-major, la Seconde guerre du Liban a été une réussite, en dépit de l’évolution du Hezbollah

Capture d’écran d'une parade des membres du Hezbollah (Crédit : France 24)
Capture d’écran d'une parade des membres du Hezbollah (Crédit : France 24)

Le chef de l’état-major Gadi Eisenkot a déclaré que 25 % des combattants du Hezbollah ont été tués en Syrie et en Irak ces 3 dernières années.

Il a ajouté que 1 700 militants du groupe terroriste libanais ont été tués, sur les 7 000 qu’il compte.

Pour Eizenkot, c’est un « coup dur » pour l’organisation.

Lors d’un évènement marquant les 11 ans depuis la Seconde guerre du Liban, Eizenkot a affirmé qu’en dépit de l’évolution du Hezbollah depuis cette guerre, l’opération militaire dans le nord du pays a été une réussite.

En effet, les 10 dernières années ont été les plus silencieuses dans cette région depuis la création de l’État d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...