Rechercher

Emmanuelle Wargon, des EEIF au ministère de l’écologie en passant par Danone

La fille de Lionel Stoléru a été récemment nommée au poste de secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Écologie

Francois de Rugy, nouveau ministre de l'écologie entouré de Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique et de Emmanuelle Wargon ( à droite) secrétaire d'Etat, à l'Elysée le 17 octobre 2018. (AP Photo/Francois Mori, Pool)
Francois de Rugy, nouveau ministre de l'écologie entouré de Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique et de Emmanuelle Wargon ( à droite) secrétaire d'Etat, à l'Elysée le 17 octobre 2018. (AP Photo/Francois Mori, Pool)

Emmanuelle Wargon, née Stoleru, vient d’être nommée au poste de secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’écologie. Et cette nomination a provoqué de vives réactions.

Jusque-là directrice générale aux affaires publiques de Danone, Wargon représente aux yeux de beaucoup la présence des lobbys agroalimentaires au sein du gouvernement.

Le quotidien Libération déclare que « la polémique n’a fait qu’enfler après la diffusion d’une vidéo des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence en juillet, dans laquelle elle expliquait que ‘l’huile de palme est le meilleur des ingrédients pour les laits infantiles’ « .

Mais dans le même journal, celle qui a également été camarade de promotion d’Edouard Philippe à l’ENA, promet qu’elle se « déporterait si [elle est] en situation de conflit d’intérêts ».

Cette ancienne scoute membre des Éclaireurs israélites de France est la fille d’un autre secrétaire d’Etat, Lionel Stoleru, homme politique et chef d’orchestre d’ascendance juive roumaine, qui a servi dans le gouvernement Giscard d’Estaing.

C’est à Lionel Stoleru que Jean-Marie Le Pen reprocha un jour sournoisement de posséder une double nationalité, sans préciser à laquelle il faisait allusion malgré l’insistance du secrétaire d’Etat.

Lionel Stoléru lui répliqua alors « est-ce aussi un détail ? ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...