Ivanka Trump rend hommage aux Héros du ghetto de Varsovie
Rechercher

Ivanka Trump rend hommage aux Héros du ghetto de Varsovie

La communauté juive du pays s’était émue que le président américain, pour la première fois, ne prenne pas le temps de s’arrêter au mémorial des Héros du ghetto pendant sa visite à Varsovie

Ivanka Trump e Michael Schudrich, grand rabbin de Pologne, 2e à gauche, devant le monument aux héros du ghetto de Varsovie, le 6 juillet 2017. (Crédit : Przemyslaw Piatkowski/PAP/AFP)
Ivanka Trump e Michael Schudrich, grand rabbin de Pologne, 2e à gauche, devant le monument aux héros du ghetto de Varsovie, le 6 juillet 2017. (Crédit : Przemyslaw Piatkowski/PAP/AFP)

Ivanka Trump, la fille du président américain Donald Trump, a déposé jeudi une gerbe de fleurs devant le monument des Héros du ghetto de Varsovie, juste avant que son père ne prononce un discours dans la ville.

La jeune femme d’affaires, qui s’est convertie au judaïsme avant d’épouser un petit-fils de survivants de l’Holocauste, a déposé une couronne avec une dédicace « De la part des Etats-Unis » au pied du monument dédié aux morts de l’insurrection du ghetto de 1943.

Elle a récité le Kaddish, la prière des morts, avec le grand rabbin de Pologne Michael Schudrich, avant de visiter le Musée Polin de l’histoire des Juifs de Pologne, un grand bâtiment moderne à proximité du monument.

Le rabbin Schudrich a qualifié sa présence de « très, très importante », ajoutant toutefois qu’il était « triste » que son père soit devenu le premier président américain en 25 ans à ne pas venir voir le monument.

La structure du toit de la synagogue de Gwoździec, avec des peintures du plafond et une bimah, sont installées dans la galerie Ville Juive du POLIN – Musée de l’Histoire des Juifs polonais. (Crédits : Magda Starowieyska)
La structure du toit de la synagogue de Gwoździec, avec des peintures du plafond et une bimah, sont installées dans la galerie Ville Juive du POLIN – Musée de l’Histoire des Juifs polonais. (Crédits : Magda Starowieyska)

Mercredi, la communauté juive du pays avait « regretté profondément » que le président américain n’ait pas prévu de se rendre au mémorial pendant sa visite.

« Nous espérons que ce signe de manque de respect ne reflète pas les attitudes et les sentiments du peuple américain », ont écrit Anna Chipczynska, présidente de la communauté juive de Varsovie, le grand rabbin de Pologne Michael Schudrich, et Leslaw Piszewski, président des communautés juives de Pologne.

La porte-parole du musée Polin, Zaneta Czyzniewska, a indiqué à l’AFP que son établissement avait « appris seulement aujourd’hui » qu’Ivanka Trump avait l’intention de visiter le site de l’ancien ghetto.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...