Rechercher

Joël Mergui « espère » qu’Eric Zemmour ne sera pas candidat en 2022

Le président du Consistoire central estime que le polémiste appartient à l'extrême droite et les valeurs qu'il porte ne sont pas celles que "nous portons dans le cadre du judaïsme"

Capture d’écran Joel Mergui (Crédit : BFMTV)
Capture d’écran Joel Mergui (Crédit : BFMTV)

Le président du Consistoire central, instance de représentation religieuse du judaïsme français, Joël Mergui, a dit mardi espérer qu’Eric Zemmour ne se présenterait pas à l’élection présidentielle de 2022.

« J’espère qu’il ne sera pas candidat; il fait partie de l’extrême droite et les valeurs qu’il porte ne sont pas celles que nous portons dans le cadre du judaïsme », a déclaré le responsable, interrogé sur l’éventuelle candidature du polémiste, lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

« Le judaïsme a toujours été la fraternité et l’amour de l’autre, et l’amour des minorités également puisque nous avons toujours été nous-mêmes une minorité dans les pays où nous avons vécu », a-t-il poursuivi.

« Je crois qu’il faut garder en mémoire ces paramètres fondamentaux dans les débats qui peuvent avoir lieu en France et dans toute l’Europe », a rappelé M. Mergui, qui était présent à Bruxelles à l’occasion de la conférence annuelle de l’Association juive européenne (EJA).

« Il ne faut pas au moment où l’islamisme radical remonte, qu’on instrumentalise la communauté juive pour faire remonter l’extrême droite », a encore exhorté M. Mergui, appelant à « combattre toutes les formes d’antisémitisme, toutes les formes de radicalisme, toutes les formes de haine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...