Rechercher

La Grande-Bretagne, la Turquie et Chypre inscrits sur la liste rouge COVID

De plus, la commission de la Knesset a raccourci de manière significative la date d'expiration des règles actuelles du "passeport vert"

Des voyageurs à l'aéroport international Ben Gurion, le 23 juin 2021. (Crédit : Flash90)
Des voyageurs à l'aéroport international Ben Gurion, le 23 juin 2021. (Crédit : Flash90)

La commission de la Constitution, du droit et de la justice a approuvé jeudi l’ajout de la Grande-Bretagne, de la Turquie, de la Géorgie et de Chypre à la liste des pays présentant le plus fort risque aux voyageurs en raison du coronavirus.

Ce qui signifie que dès vendredi minuit, les déplacements dans ces pays seront interdits sauf autorisation exceptionnelle délivrée par une commission particulière.

De plus, la commission de la Knesset a raccourci de manière significative la date d’expiration des règles actuelles du « passeport vert » qui limite l’accès à de nombreux lieux publics aux seules personnes vaccinées, en rémission de la COVID-19 ou pouvant présenter un résultat négatif de test de dépistage récent.

Ces directives arrêteront donc de s’appliquer le 7 août, et non plus le 25, le gouvernement étant désireux de modifier les règles actuelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...