Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

L’armée dévoile son char 5e génération, le Merkava Barak

Les premiers chars Barak ont été remis au Corps Blindé Mécanisé après 5 ans de développement par l'armée, le ministère de la Défense et plusieurs fabricants d'armes israéliens

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un nouveau char Barak de l'armée israélienne, photo diffusée le 19 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense et Armée israélienne)
Un nouveau char Barak de l'armée israélienne, photo diffusée le 19 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense et Armée israélienne)

Le ministère de la Défense et l’armée israélienne a dévoilé mardi le nouveau char de combat principal de l’armée, le Merkava Barak, au terme de cinq ans de développement.

Les premiers modèles de ce que le ministère a appelé « des chars de combat de 5e génération Merkava » ont été livrés au 52e bataillon blindé de la 401e brigade.

Le char Barak a été développé en collaboration entre le Directorat des Véhicules Blindés Mécanisés du ministère de la Défense, les Forces terrestres et le Corps Blindé Mécanisé de l’armée israélienne. Il intègre des systèmes développés par plusieurs entreprises de défense israéliennes, dont Elbit Systems, Rafael et la filiale Elta de l’Israel Aerospace Industries.

En 2015, le ministère de la Défense et l’armée ont lancé la recherche pour développer un nouveau char pour le Corps Blindé Mécanisé. Le développement a débuté en 2018. En 2020, des tests initiaux ont été effectués, et au cours des derniers mois, les premiers chars ont été livrés à l’armée israélienne.

Le ministère a déclaré que les chars Barak sont équipés « d’une large infrastructure de capteurs fiables » pour détecter des cibles, et les informations de renseignement peuvent être partagées entre le char et d’autres parties de l’armée, ce qui représente « une véritable révolution sur le champ de bataille ».

« Le char Barak renforcera les capacités de détection des ennemis et permettra de lutter contre un ennemi présentant une signature réduite dans tous les scénarios de combat, sur le champ de bataille actuel et futur, contre l’ensemble des menaces qui existent pour la force de manœuvre », a déclaré le ministère.

Les nouveaux chars Barak de l’armée israélienne, photo diffusée le 19 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense et Armée israélienne)

Le commandant du char sera équipé d’un casque développé par Elbit – similaire à celui d’un pilote de chasse – qui lui donnera une vue complète de son environnement et affichera des informations pertinentes sur le combat en cours.

Elbit a déclaré que le casque, appelé IronVision, « génère une image qui permet à l’équipage de ‘voir à travers’ l’armure du véhicule » et aidera les soldats à « surmonter les limitations de visibilité inhérentes, tout en améliorant l’efficacité et la sécurité de la mission ».

« Le système permettra un balayage à 360 degrés en bougeant la tête et la localisation des cibles en temps réel grâce aux capacités de l’intelligence artificielle », a ajouté le ministère.

Elbit a développé des viseurs améliorés, ainsi qu’une vision nocturne plus avancée pour les chars Barak, par rapport aux modèles Merkava précédents. L’entreprise de défense a également fourni une nouvelle interface utilisateur basée sur écran tactile pour le char, qui affiche des informations pertinentes à chaque membre d’équipage.

Le dernier char israélien Merkava 4 Barak. (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Ces systèmes permettent aux soldats de combattre tout en maintenant le char complètement fermé, sans écoutilles ouvertes, contrairement aux modèles Merkava précédents où le commandant du char serait soit vulnérable aux tirs de sniper, soit moins capable de voir son environnement.

Les chars Barak comprennent également un système de défense avancé contre les missiles, le dispositif Iron Fist, développé par Rafael, qui est actuellement déployé sur les anciens modèles du char Merkava et les véhicule blindé de transport de troupes (VBTT) Namer.

Le dispositif Iron Fist (Windbreaker), qui, pour une raison obscure, est connu sous le nom de système « TROPHY » en dehors d’Israël, est constitué d’un système de détection radar qui repère les missiles entrants et prédit leur trajectoire, ainsi que de lanceurs qui tirent des billes de métal semblables à des plombs, ce qui fait exploser le missile ou la roquette entrants à distance du char.

Le ministère a déclaré que la force de frappe des chars Barak avait également été « sensiblement améliorée », augmentant la « létalité » de l’armée. Le système de contrôle de tir, développé par Elbit, permet des « attaques précises à l’arrêt et en mouvement » de jour comme de nuit, avec des portées améliorées, selon la firme de défense.

Un nouveau char Barak de l’armée israélienne, photo diffusée le 19 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense et Armée israélienne)

« Le char Barak a des capacités et des moyens pour fermer les cercles de feu entre toutes les forces combattant sur terre et dans les airs, d’une manière qui réduira le temps et augmentera la précision au combat », a déclaré le ministère.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré que c’était « symbolique » que le char soit annoncé alors qu’Israël célèbre les 50 ans de la guerre de 1973 et « les combats héroïques menés par les soldats du Corps Blindé Mécanisé pour défendre notre pays ».

« Nous avons ici une preuve supplémentaire de la pertinence et de la puissance du char en tant que facteur fondamental et décisif dans la manœuvre terrestre », a déclaré Gallant dans un communiqué.

Il a déclaré que le char Barak était « un saut extraordinaire en avant » dans les capacités du Corps Blindé Mécanisé, qui « garantissent l’avantage qualitatif de l’armée israélienne à chaque fois, en défense et en attaque ».

Un nouveau char Barak de l’armée israélienne, photo diffusée le 19 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense et Armée israélienne)

Le Merkava est le principal char de combat de l’armée israélienne depuis les années 1980. Ces dernières années, le Corps Blindé Mécanisé a remplacé la plupart de ses modèles Merkava Mark 3 par les modèles Mark 4 plus modernes, introduits en 2003. Le Barak deviendra, à terme, le char de combat principal du Corps Blindé Mécanisé, selon le ministère.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.