Ira Forman, alors envoyé spécial du département d’État des États-Unis pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme, au parlement hongrois à Budapest, en octobre 2013. (Crédit : Tom Lantos Institut via JTA)
Rechercher

Ira Forman, alors envoyé spécial du département d’État des États-Unis pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme, au parlement hongrois à Budapest, en octobre 2013. (Crédit : Tom Lantos Institut via JTA)

Ira Forman, alors envoyé spécial du département d'État des États-Unis pour la surveillance et la lutte contre l'antisémitisme, au parlement hongrois à Budapest, en octobre 2013. (Crédit : Tom Lantos Institut via JTA)

C’est vous qui le dites...