Liberman : les constructions dans les implantations au plus haut depuis 1992
Rechercher

Liberman : les constructions dans les implantations au plus haut depuis 1992

Répondant aux critiques, le ministre de la Défense a prévenu qu'appeler à plus de constructions pourrait mettre en péril l' entreprise d'implantation toute entière

Avigdor Liberman, ministre de la Défense, avant la réunion du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 11 juin 2017. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash90)
Avigdor Liberman, ministre de la Défense, avant la réunion du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 11 juin 2017. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman s’est enorgueilli dimanche du fait que les chiffres des constructions dans les implantations de Cisjordanie étaient les plus élevés depuis plus de 20 ans, et a averti que réclamer davantage de constructions pourrait amener l’entreprise d’implantation toute entière à s’effondrer.

Répondant aux critiques des dirigeants des habitants d’implantations face à ce que ces derniers considèrent comme un nombre insuffisant de constructions en Cisjordanie, Liberman a expliqué que le taux de construction était aussi élevé qu’il pouvait l’être.

« Ceux qui prétendent qu’il était possible d’approuver davantage de constructions au sein des implantations ne sont pas seulement en train de tenter de tirer sur la corde, mais bien de la rompre complètement, mettant donc en péril l’entreprise d’implantation toute entière », a expliqué le ministre de la Défense au début de la réunion hebdomadaire de cabinet.

« Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais un gouvernement qui s’occupera mieux des implantations juives en Judée et Samarie », a ajouté Liberman, en utilisant le terme biblique pour la Cisjordanie. « Les chiffres pour la première moitié de 2017 sont les plus élevés depuis 1992 », s’est félicité le ministre.

Constructions dans l'implantation d'Efrat en Cisjordanie, le 26 janvier 2017. (Crédit :  Gershon Elinson/Flash90)
Constructions dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, le 26 janvier 2017. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Depuis le début de l’année, des projets concernant la construction de 8 345 logements en Cisjordanie ont avancé et franchi différentes étapes procédurales, a précisé Liberman. Sur ces 8 345 logements, 3 066 sont maintenant prêts à être mis en chantier immédiatement, a-t-il ajouté.

Les chiffres dévoilés par le ministre de la Défense sont similaires à ceux publiés la semaine dernière par l’ONG israélienne La Paix Maintenant. Celle-ci avait affirmé que 7 721 logements ont progressé d’une manière ou d’une autre cette année, soit le triple de ce qui avait été enregistré en 2016.

L’ONG n’a pas pu confirmer dans l’immédiat si ce chiffre était le plus haut depuis 1992 comme le soutient le ministre. Cette année marque le ralentissement de la construction dans les implantations après la signature des accords d’Oslo.

Le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, a rejeté les chiffres avancés par Liberman dimanche, disant qu’ils étaient erronés. « J’ai le plus grand respect pour le ministre de la Défense mais ces chiffres sont malheureusement incorrects », a-t-il dit.

Dagan a affirmé que, pour que Liberman parvienne à son chiffre de 8 345 logements, le ministre de la Défense avait compté deux fois un grand nombre de ceux-ci. « Le chiffre actuel est de moins de 2 000, en comparaison avec les 20 000 unités qui ont été approuvés pour les habitants arabes vivant dans la Zone C de Judée Samarie », a-t-il dit. Cette partie de la Cisjordanie est placée sous contrôle militaire et administratif israélien. Il a accusé le gouvernement d’avoir de facto gelé les implantations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...