Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Un commandant du Hamas responsable des tirs de roquettes tué à Gaza, selon Israël

L’armée indique aussi avoir capturé 250 membres du Hamas et du Jihad islamique palestinien à Khan Younès

Les troupes en opération dans le complexe résidentiel de la "Ville Hamad" à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, une image diffusée par l'armée, le 6 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes en opération dans le complexe résidentiel de la "Ville Hamad" à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, une image diffusée par l'armée, le 6 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Halevi : Le recrutement dans l’armée est le seul moyen de veiller à ce que les soldats ne soient pas morts en vain

Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, prend la parole lors d'une cérémonie de remise de diplômes à des officiers de la marine à Haïfa, le 6 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran/Tsahal)
Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, prend la parole lors d'une cérémonie de remise de diplômes à des officiers de la marine à Haïfa, le 6 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran/Tsahal)

Dans des remarques qui semblaient adressées à la communauté ultra-orthodoxe, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a affirmé que l’enrôlement dans l’armée était le seul moyen de s’assurer que la mort des soldats dans cette guerre n’avait pas été vaine.

« Nous avons payé un lourd tribut dans cette guerre et nous avons perdu des commandants et des soldats. Nous veillerons à tout moment à ce que leur sacrifice n’ait pas été vain. Le seul moyen d’y parvenir est de s’engager à servir efficacement, à porter l’uniforme », a affirmé Halevi lors d’une cérémonie de remise de diplômes à des officiers de la marine à Haïfa.

Un important commandant responsable des tirs de roquettes tué à Gaza dans une frappe aérienne, selon Tsahal et le Shin Bet

L’armée israélienne et le Shin Bet affirment que le commandant de l’unité du Hamas responsable des tirs de roquettes depuis le centre de la bande de Gaza a été éliminé dans une frappe aérienne hier.

Amar Atiya Darwish Aladini a été responsable des tirs de roquettes du Hamas depuis le centre de la bande ces dernières décennies, et ce au moins depuis la guerre de 2008, selon un communiqué commun.

L’armée israélienne et le Shin Bet affirment qu’Aladini « a joué un rôle central dans les préparatifs » de l’attaque du groupe terroriste du 7 octobre et a dirigé des tirs de roquettes sur des villes israéliennes et des troupes de Tsahal à Gaza au milieu des combats.

L’armée israélienne affirme avoir également mené des frappes contre plusieurs cibles du Hamas et du Jihad islamique palestinien à Jabaliya, au nord de Gaza, au cours de la journée écoulée, en réponse à des tirs de roquettes sur Sderot.

Les cibles comprenaient des cachettes où les terroristes étaient rassemblés et où les armes étaient stockées, ainsi que d’autres dépôts d’armes, des sites de tirs de roquettes et des tunnels, indique-t-elle.

Face à la guerre à Gaza, Miri Regev annule le feu d’artifice du Jour de l’Indépendance

La cérémonie du 75e anniversaire de l'Indépendance d'Israël au mont Herezl à Jérusalem, le 25 avril 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La cérémonie du 75e anniversaire de l'Indépendance d'Israël au mont Herezl à Jérusalem, le 25 avril 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La ministre des Transports Miri Regev, responsable de la planification des événements du Jour de l’Indépendance en Israël, a annoncé qu’à la lumière de la guerre en cours contre le Hamas à Gaza, le traditionnel feu d’artifice national du Jour de l’Indépendance n’aurait pas lieu cette année.

Elle a appelé les chefs des municipalités locales à emboîter le pas et à annuler les feux d’artifice pendant leurs festivités.

En 2022, plusieurs grandes villes d’Israël, dont Tel Aviv, Herzliya et Netanya, ont annoncé qu’elles n’organiseraient plus de feux d’artifice, citant les objections d’anciens combattants souffrant de syndrome de stress post-traumatique.

Le Jour de l’Indépendance aura lieu le 14 mai.

Tsahal affirme que des avions de combat ont frappé un bâtiment du Hezbollah au Liban

L’armée israélienne affirme que des avions de combat ont frappé un bâtiment utilisé par le Hezbollah dans la ville de Yaroun, au sud du Liban, ainsi qu’un autre bâtiment à Kafra.

Des bombardements d’artillerie ont également été menés pour « éliminer une menace » dans la région de Kfarhamam, a ajouté l’armée israélienne.

Plus tôt dans la journée, un drone chargé d’explosifs lancé par le Hezbollah à Metula a été abattu par les troupes, a indiqué l’armée israélienne.

L’armée israélienne affirme qu’aucun blessé n’a été à déplorer lors de l’incident.

L’armée dit avoir capturé 250 membres du Hamas et du Jihad islamique palestinien à Khan Younès

Les troupes en opération dans le complexe résidentiel de la "Ville Hamad" à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, une image diffusée par l'armée, le 6 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes en opération dans le complexe résidentiel de la "Ville Hamad" à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, une image diffusée par l'armée, le 6 mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée a fait savoir que les soldats avaient capturé des centaines de terroristes du Hamas et du Jihad islamique palestinien pendant un raid – qui est toujours en cours – mené dans le complexe résidentiel de « la Ville Hamad » à Khan Younès, dans le sud de Gaza.

Les unités Maglan et Egoz, qui appartiennent à la Brigade des commandos, ainsi que l’unité Shayetet 13 de la marine israélienne, fouillent actuellement les immeubles du complexe avec le renfort d’agents du Shin Bet, habitation après habitation. Tsahal a indiqué que les tours du quartier étaient utilisées par le Hamas.

Les commandos ont capturé « de nombreux » terroristes qui se sont rendus aux troupes dans le quartier, notamment un sniper du Hamas et deux commandants, ont indiqué les militaires.

Les forces israéliennes ont aussi saisi des armes à feu, des explosifs et des équipements militaires, dont du matériel de plongée, dans les bâtiments.

Par ailleurs, Tsahal a annoncé que la 7e Brigade des Blindés encercle actuellement tout le secteur de la « Ville Hamad », capturant des terroristes qui tentent de s’enfuir avec les civils qui sont en cours d’évacuation. La Brigade est aidée dans cette tâche par l’Unité 504 de l’Administration des renseignements militaires.

L’armée a déclaré que jusqu’à présent, 250 terroristes du Hamas et du Jihad islamique palestinien ont été capturés dans le cadre de ce raid. Certains ont participé à l’attaque meurtrière du 7 octobre et appartiennent aux forces de l’unité Nuhkba, l’unité d’élite du groupe terroriste au pouvoir dans la bande.

Les militaires ont expliqué que l’interrogatoire des individus qui ont été arrêtés permettront d’obtenir des informations utiles pour la poursuite des opérations à Gaza.

Explosion près d’un navire au large du Yémen

Une explosion a été signalée près d’un navire au large du Yémen, où les rebelles houthis multiplient les attaques contre la marine marchande, a indiqué mercredi la société de sécurité maritime Ambrey.

« Un navire proche a signalé une explosion à proximité d'(un) vraquier battant pavillon de la Barbade et appartenant à une compagnie américaine », a rapporté la société britannique, en précisant qu’il se trouvait à 57 milles nautiques (105 km) au sud-ouest de la ville d’Aden.

Le Hezbollah affirme que deux de ses membres ont été tués au sud du Liban

Le groupe terroriste Hezbollah affirme que deux de ses hommes ont été tués dans la ville libanaise de Houla lors d’opérations contre Israël.

Le groupe a annoncé la mort d’un homme, Hassan Hussein, 60 ans, hier soir, et annonce maintenant la mort d’un deuxième homme, Ali Hussein, 24 ans.

Il n’est pas certain que les deux soient liés.

Ces décès portent à 234 le nombre de victimes du Hezbollah dans le conflit.

Tsahal a déclaré hier après-midi avoir mené des frappes à Houla, visant un bâtiment utilisé par le Hezbollah.

Hier, le groupe terroriste avait également affirmé que trois civils avaient été tués lors de la frappe sur Houla.

Un commandant de la Nukhba et des participants au 7 octobre tués par Tsahal à Gaza

Les frappes israéliennes à Gaza au cours de la dernière journée ont tué des officiers du Hamas et des terroristes qui ont participé à l’assaut du 7 octobre, dit Tsahal dans une mise à jour matinale.

Des avions de chasse ont frappé deux terroristes qui ont participé au massacre de Nir Yitzhak le 7 octobre, selon Tsahal.

En outre, l’armée indique que deux commandants de section et un commandant d’escouade de la force d’élite Nukhba du Hamas ont été pris pour cible lors d’une frappe distincte.

Il n’est pas précisé où les deux frappes ont eu lieu.

Dans la ville de Beit Hanoun, au nord de Gaza, Tsahal déclare qu’un avion de chasse a frappé un bâtiment où deux agents du Hamas ont été vus en train de s’enfuir, et publie des images de l’attaque.

L’armée affirme que les soldats de la brigade Nahal, dans le centre de Gaza, ont tué une vingtaine d’hommes armés du Hamas au cours de la journée écoulée, notamment par des tirs de snipers et en faisant appel à des frappes aériennes.

 

Une frappe aérienne a été menée contre un site d’où des agents tiraient des roquettes sur les troupes à l’intérieur de la bande de Gaza. Selon Tsahal, les explosions secondaires qui ont suivi la frappe indiquent que d’autres roquettes étaient stockées sur le site.

Dans le sud de la bande de Gaza, la brigade Commando a pénétré dans le complexe résidentiel Hamad Town à Khan Younis, passant les bâtiments au peigne fin, localisant des armes à feu et tuant plusieurs agents du Hamas, selon Tsahal.

Dans la même zone, les troupes de la brigade Givati ont fait appel à un hélicoptère d’attaque pour frapper un membre du Hamas et ont tué un autre terroriste qui s’approchait d’eux.

Ailleurs à Khan Younès, Tsahal déclare que la Brigade Bislamach a tendu une embuscade et tué une cellule du Hamas composée de cinq hommes.

Des images montrent un poulailler détruit par un tir de missile nocturne du Liban

Des photos publiées dans les médias israéliens montrent les dégâts importants subis par un poulailler industriel dans le nord d’Israël, qui aurait été touché par un missile antichar tiré depuis le Liban pendant la nuit.

 

Aucun blessé n’a été signalé lors de l’attaque des volailles à Avivim, une petite ville située à moins d’un kilomètre de la frontière libanaise.

L’armée israélienne n’a fait aucun commentaire sur l’attaque.

 

Matthew Miller: l’exigence israélienne que le Hamas présente une liste d’otages vivants est « légitime »

Des Israéliens se rassemblent pour la remise en liberté des otages de Gaza à la Knesset, le 4 mars 2024. (Crédit :Yonatan Sindel/Flash90)
Des Israéliens se rassemblent pour la remise en liberté des otages de Gaza à la Knesset, le 4 mars 2024. (Crédit :Yonatan Sindel/Flash90)

Le porte-parole du département d’État américain, Matthew Miller, a déclaré que Washington soutenait la demande d’Israël que le Hamas présente une liste des otages vivants qu’il est prêt à libérer pour faire avancer les négociations.

Le Hamas a déclaré qu’il ne savait pas où se trouvaient tous les otages, mais Miller a largement rejeté cette affirmation.

« Ils ont pris ces otages et continuent de les détenir. S’ils continuent à les détenir, ils doivent savoir où ils se trouvent », a déclaré Miller lors d’un point de presse.

« Si vous êtes Israël et que vous discutez d’un accord prévoyant le retour d’un certain nombre d’otages, il est normal que le Hamas vous montre qu’il est en mesure de respecter cet accord, qu’il vous montre qui sont ces otages et qu’il confirme qu’ils sont en vie », poursuit le porte-parole.

« Nous pensons qu’il s’agit là d’une demande tout à fait légitime de la part de l’État d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.