Israël en guerre - Jour 260

Rechercher
En direct

Retour des otages : Des milliers d’Israéliens manifestent à Tel Aviv et à Jérusalem

Seuls 30 à 35 % des terroristes du Hamas tués, 65 % des tunnels intacts – renseignements américains ; Biden : un État palestinien doit être le fruit de pourparlers directs et non d’une reconnaissance unilatérale ; Des lance-roquettes prêts à tirer découverts dans le Corridor de Philadelphi, entre Gaza et l’Égypte

Des Israéliens manifestent à Tel Aviv pour réclamer la libération des otages, le 22 mai 2024. (Yael Gadot)
Des Israéliens manifestent à Tel Aviv pour réclamer la libération des otages, le 22 mai 2024. (Yael Gadot)

Retour des otages : Des milliers d’Israéliens manifestent à Tel Aviv et à Jérusalem

Des Israéliens manifestent à Tel Aviv pour réclamer la libération des otages, le 22 mai 2024. (Yael Gadot)
Des Israéliens manifestent à Tel Aviv pour réclamer la libération des otages, le 22 mai 2024. (Yael Gadot)

Des milliers d’Israéliens manifestent à Tel Aviv et à Jérusalem, appelant à la libération immédiate des otages quelques heures après la diffusion d’images choquantes montrant l’enlèvement de cinq soldates par des terroristes dirigés par le Hamas le 7 octobre.

La manifestation de Tel Aviv a lieu devant le quartier général militaire de Kirya, alors que le cabinet de guerre a convoqué une réunion sur les otages à l’intérieur.

Les manifestants ont allumé un feu de joie dans la rue, bloquant la circulation dans les deux sens.

La manifestation à Jérusalem a lieu devant le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, avec les mêmes revendications.

Des Israéliens manifestent à Jérusalem, appelant à la libération des otages, le 22 mai 2024. (Tanya Zion-Waldoks)

Un drone chargé d’explosifs lancé depuis le Liban a frappé Beit Hillel

Un drone chargé d’explosifs lancé depuis le Liban a frappé ce soir la communauté nord de Beit Hillel, ont indiqué l’armée et les autorités locales.

Il n’y a eu ni blessé ni dégât lors de l’attaque.

L’armée israélienne affirme que des avions de combat ont frappé il y a peu de temps deux lance-roquettes du Hezbollah à Marwahin et Rab Thalathine, au sud du Liban.

L’armée affirme également que les alarmes présumées d’infiltration de drones qui ont retenti il y a peu dans la ville d’Eilat (sud d’Israël), étaient de fausses alarmes.

Le père d’une soldate otage au Premier ministre : Vous répétez sans cesse ce que vous n’accepterez pas. Qu’accepterez-vous ?

Le père d'une soldate otage au Premier ministre : Vous répétez sans cesse ce que vous n'accepterez pas. Qu'accepterez-vous ?
Le père d'une soldate otage au Premier ministre : Vous répétez sans cesse ce que vous n'accepterez pas. Qu'accepterez-vous ?

Eli Albag, dont la fille Liri est l’une des cinq soldates figurant dans la vidéo diffusée aujourd’hui montrant leur enlèvement le 7 octobre, a exigé que le Premier ministre Benjamin Netanyahu apporte des réponses à la population.

« Depuis 229 jours, Netanyahu dit ce qu’il n’est pas prêt à accepter en échange de la prise d’otages. Dites-nous ce que vous êtes prêt à accepter », s’est écrié Albag lors d’une interview accordée à la Douzième chaîne.

Albag a déclaré qu’il n’y avait pas d’autre moyen de restituer les otages que d’obtenir d’Israël qu’il mette fin à la guerre. Il a déploré le fait que le gouvernement refuse de le faire et continue d’envoyer des soldats dans des zones de Gaza que Tsahal avait auparavant débarrassées des terroristes du Hamas, pour qu’ils s’y fassent tuer en vain.

Le cabinet de guerre se réunit ce soir pour relancer les négociations sur les otages

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu convoquant une réunion du cabinet de guerre, à Tel Aviv, à 00h15 le 14 avril 2024. (Crédit : Autorisation)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu convoquant une réunion du cabinet de guerre, à Tel Aviv, à 00h15 le 14 avril 2024. (Crédit : Autorisation)

Le cabinet de guerre de haut niveau se réunira ce soir, avec à l’ordre du jour l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur les otages.

L’équipe israélienne chargée des négociations sur les otages fait pression pour recevoir un nouveau mandat du cabinet de Guerre pour reprendre les négociations sur la base de la proposition précédente, après les modifications apportées par Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

La différence fondamentale entre les parties reste le désir d’Israël de n’accepter qu’un cessez-le-feu temporaire alors que la demande principale du Hamas est d’obtenir une fin permanente de la guerre.

Tsahal : L’armée de l’air a frappé 130 cibles à Gaza au cours de la journée écoulée

Un abri de fortune abritant des Palestiniens déplacés à Deir el-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 mai 2024. (Crédit : AFP)
Un abri de fortune abritant des Palestiniens déplacés à Deir el-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 mai 2024. (Crédit : AFP)

Au cours des dernières 24 heures, l’armée de l’air israélienne a frappé plus de 130 cibles à travers la bande de Gaza, y compris des cellules terroristes, des bâtiments utilisés par des groupes terroristes, des postes d’observation et d’autres infrastructures, a déclaré l’armée.

Les combats se sont poursuivis dans le nord de la bande de Gaza, à Jabaliya, où, selon Tsahal, des soldats de la brigade des parachutistes ont mené une attaque de drone contre un dépôt d’armes du Hamas où s’étaient rassemblés huit membres du groupe.

Selon l’armée, les terroristes du Hamas étaient impliqués dans des tirs de roquettes, des lancements de drones et l’observation des troupes israéliennes dans la bande de Gaza.

Tsahal a ajouté que plusieurs autres terroristes armés ont été tués par les troupes dans le centre de la bande de Gaza.

Tsahal déploie une 5e brigade à Rafah et accroît son activité dans le sud de Gaza ville

Des soldats de la Brigade Nahal déployés dans l'est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, dans une image publiée le 22 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats de la Brigade Nahal déployés dans l'est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, dans une image publiée le 22 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé que la brigade Nahal s’était déployée à Rafah, aux côtés de la 162e division, présente dans cette ville du sud de la bande de Gaza depuis le début du mois.

Nahal est la cinquième brigade de Tsahal à intervenir à Rafah, après les 401e, Givati, Commando et Neguev.

L’armée dit intervenir dans les quartiers de Brésil et Shaboura, à Rafah, suite à des « informations concernant des cibles terroristes dans les environs ».

Tsahal assure que l’opération à Rafah est menée de « manière précise… en évitant, dans toute la mesure possible, de nuire aux civils, après leur évacuation de la zone ».

Avant cette nouvelle incursion plus en profondeur dans Rafah, l’armée israélienne a fait savoir que ses avions de chasse ont mené des frappes contre des cibles du Hamas dans les environs.

Tsahal frappe un bâtiment utilisé par le Hezbollah dans le sud du Liban

Les avions de chasse israéliens viennent de frapper un bâtiment à Mays al-Jabal, dans le sud du Liban, après avoir identifié des agents du Hezbollah à l’intérieur de la structure, selon Tsahal.

D’autres bâtiments utilisés par le groupe terroriste à Ayta ash-Shab, et des postes d’observation à Alma ash-Shab, ont également été frappés par les avions de chasse, a ajouté l’armée.

Biden : un État palestinien doit être le fruit de pourparlers directs et non d’une reconnaissance unilatérale

Le président américain Joe Biden monte à bord d'Air Force One avant son départ de l'aéroport international de Seattle-Tacoma, le 11 mai 2024. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)
Le président américain Joe Biden monte à bord d'Air Force One avant son départ de l'aéroport international de Seattle-Tacoma, le 11 mai 2024. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

Le président américain Joe Biden estime qu’un État palestinien « devrait être le résultat de négociations directes entre les parties, et non d’une reconnaissance unilatérale », a déclaré un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche en réponse à la décision de l’Irlande, de l’Espagne et de la Norvège de reconnaître un État palestinien.

Le porte-parole ajoute que « le président est un fervent partisan d’une solution à deux États et l’a été tout au long de sa carrière ».

Le ministère de la Santé du Hamas porte à 35 709 le nombre de morts à Gaza

Des Palestiniens regardant les décombres d'un bâtiment bombardé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 mai 2024. (Crédit : AFP)
Des Palestiniens regardant les décombres d'un bâtiment bombardé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 mai 2024. (Crédit : AFP)

Au moins 35 709 Palestiniens ont été tués et 79 990 blessés depuis le début de l’offensive militaire israélienne sur Gaza depuis le 7 octobre, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas, dans un communiqué.

Ces chiffres n’ont pas été vérifiés et seuls environ 25 000 morts ont été identifiés dans les hôpitaux. Ce bilan inclut les 15 000 terroristes qu’Israël affirme avoir tués au combat. Israël a également indiqué avoir tué un millier de terroristes à l’intérieur du pays le 7 octobre.

Des lance-roquettes amorcés trouvés par Tsahal à Jabaliya dans le nord de Gaza

Un lance-roquettes localisé par les soldats de l’armée israélienne, à Jabaliya, dans le nord de Gaza, sur une photo publiée le 22 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Un lance-roquettes localisé par les soldats de l’armée israélienne, à Jabaliya, dans le nord de Gaza, sur une photo publiée le 22 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Des lance-roquettes amorcés ont été trouvés par les troupes de la 7ème Brigade blindée lors d’opérations dans le nord de la bande de Gaza, à Jabaliya, a indiqué l’armée.

Selon Tsahal, des dizaines de roquettes, ainsi que des ceintures d’explosifs, des engins explosifs improvisés, des grenades et d’autres armes ont également été découverts par les soldats.

Les combats à Jabaliya sont décrits par Tsahal comme « intenses ».

Les troupes ont effectué des raids et démoli des dizaines de sites appartenant à des groupes terroristes au cours de l’opération, qui a débuté au début du mois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.