Rechercher

Omarosa affirme entretenir de bonnes relations avec Louis Farrakhan

L'ADL a critiqué la conseillère à la Maison Blanche et ancienne star de la télé-réalité, disant qu'elle légitime l'antisémitisme du leader de Nation of Islam

La conseillère à la Maison Blanche Omarosa Manigault lors d'une conférence de presse du président américain Donald Trump le 16 février 2017 à  Washington. (Crédit : Mark Wilson/Getty Images via JTA)
La conseillère à la Maison Blanche Omarosa Manigault lors d'une conférence de presse du président américain Donald Trump le 16 février 2017 à Washington. (Crédit : Mark Wilson/Getty Images via JTA)

La conseillère à la présidence Omarosa Manigault, ancienne star de la télé réalité, a expliqué qu’elle « attendait avec impatience » de rencontrer Louis Farrakhan, le leader de l’organisation Nation of Islam, connu pour ses déclarations antisémites.

« Je pense que tout le monde parmi ceux qui vous écoutent savent que je n’ai jamais hésité à entretenir une relation ouverte, et je pense bonne, avec Louis Farrakhan,” a expliqué Manigault jeudi matin lors d’une interview accordée à la station de radio de Chicago WVON, a rapporté Politico en fin de journée. « Je suis impatiente de recevoir cette invitation et de m’asseoir à ses côtés. »

Farrakhan est depuis longtemps qualifié par l’association américaine Southern Poverty Law Center d’antisémite qui « accuse systématiquement les Juifs de manipuler le gouvernement américain et de contrôler les niveaux du pouvoir mondial ». Il recycle souvent les tropes antisémites dans ses discours, notamment en 2015 où il avait qualifié dans une allocution les Juifs de « diaboliques », les décrivant comme ses « ennemis ».

Farrakhan, 83 ans, leader controversé du groupe Nation of Islam depuis 1977, maintient que « les Israéliens et les Juifs sionistes » ont une responsabilité dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

Le dirigeant de la Nation de l'islam, Louis Farrakhan (Crédit : US Embassy/domaine public/wikimedia commons)
Le dirigeant de la Nation de l’islam, Louis Farrakhan (Crédit : US Embassy/domaine public/wikimedia commons)

Manigault est apparue dans la première saison de l’émission de NBC « The Apprentice », une télé réalité dans laquelle les concurrents ont rivalisé pour impressionner Donald Trump à travers une série de défis commerciaux. Elle en a gagné une célébrité mineure pour sa tactique concurrentielle et ses attitudes hostiles.

Après que Manigault a servi comme déléguée de campagne durant la période électorale, Trump l’a nommée assistante du président et directrice des communications du Bureau de liaison publique au mois de janvier.

L’ADL (Anti-Defamation League) s’est déclarée « profondément perturbée » par les propos tenus par Manigault.

« Personne ne devrait donner à Louis Farrakhan le sentiment d’être bien accueilli à la maison Blanche », a déclaré le directeur de l’ADL Jonathan Greenblatt dans une déclaration.

« Une telle ouverture ne servirait qu’à légitimer son long historique de points de vue conspirationnistes et haineux envers les Juifs. Nous espérons que l’administration établira clairement que Farrakhan et son organisation antisémite ne trouveront aucun partisan au sein de la Maison Blanche. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...