ONU : Le statut du Golan « inchangé » malgré les déclarations de Netanyahu
Rechercher

ONU : Le statut du Golan « inchangé » malgré les déclarations de Netanyahu

Le Conseil de Sécurité a "invité les parties à respecter les dispositions de l'accord de désengagement" entre les forces israéliennes et syriennes sur le plateau datant de 1974

Un paysage de Ramat Hagolan, au nord d’Israël (Crédit : CC BY Shifra Levyathan/Wikimedia Commons)
Un paysage de Ramat Hagolan, au nord d’Israël (Crédit : CC BY Shifra Levyathan/Wikimedia Commons)

Le Conseil de sécurité de l’ONU a réaffirmé mardi qu’il ne reconnaissait pas l’annexion d’une partie du plateau du Golan par Israël, en réaction aux récentes déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Ce dernier avait affirmé à mi-avril que la partie annexée du Golan syrien resterait « à jamais sous souveraineté israélienne », à l’occasion d’une réunion inédite du cabinet israélien sur le plateau.

Ces propos avaient été condamnés par la Ligue arabe et l’Union européenne.

Les 15 pays membres du Conseil « s’inquiètent de récentes déclarations israéliennes sur le Golan et soulignent que le statut du Golan reste inchangé », a déclaré le président du Conseil, l’ambassadeur chinois Liu Jieyi.

Israël occupe depuis la Guerre de juin 1967 1.200 km² du plateau du Golan, au nord-est d’Israël, dont l’annexion en 1981 n’a jamais été reconnue par la communauté internationale alors que les quelque 510 km² restants sont sous contrôle syrien.

L’ambassadeur chinois a rappelé qu’aux termes de la résolution 497 de l’ONU adoptée en 1981, « la décision israélienne d’imposer ses lois, sa juridiction et son administration au Golan syrien occupé est nulle et non avenue et sans effet en droit international ».

Il a « invité les parties à respecter les dispositions de l’accord de désengagement » entre les forces israéliennes et syriennes sur le plateau datant de 1974 et supervisé par l’ONU.

Le Conseil, a-t-il ajouté, a aussi réaffirmé « la nécessité de négociations pour instaurer une paix durable, juste et complète au Proche-Orient ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...