Le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaël Haniyeh, présente l’accord de réconciliation lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef de la délégation du Fatah, Azzam al-Ahmed, le 23 avril 2014 à Gaza (Crédit : AFP PHOTO / SAID KHATIB)
Rechercher

Le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaël Haniyeh, présente l’accord de réconciliation lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef de la délégation du Fatah, Azzam al-Ahmed, le 23 avril 2014 à Gaza (Crédit : AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaël Haniyeh, présente l'accord de réconciliation lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de la délégation du Fatah, Azzam al-Ahmed, le 23 avril 2014 à Gaza (Crédit : AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaël Haniyeh, présente l'accord de réconciliation lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de la délégation du Fatah, Azzam al-Ahmed, le 23 avril 2014 à Gaza (Crédit : AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Hamas prime minister in the Gaza Strip Ismail Haniya (R) hold up the signed reconciliation agreement as he speaks during a press conference with Palestinian Fatah delegation chief Azzam al-Ahmed in Gaza on April 23, 2014. Rival Palestinian leaders from the West Bank and Gaza Strip agreed to form a unity government within five weeks as peace talks with Israel face collapse. AFP PHOTO / SAID KHATIB

C’est vous qui le dites...