Rechercher

Sheikh Jarrah : La Cour suprême propose un compromis

Les familles palestiniennes seront considérées comme des résidents protégés pendant 15 ans ou jusqu'à ce qu'un autre arrangement soit trouvé

Des manifestants dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-est, le 30 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Des manifestants dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-est, le 30 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La Cour suprême a proposé un compromis dans la querelle foncière qui oppose les Palestiniens à un groupe de résidents pro-implantations dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, selon le site d’information Ynet.

Selon la proposition rapportée, les familles palestiniennes seront considérées comme des résidents protégés pendant 15 ans ou jusqu’à ce qu’un autre arrangement soit trouvé.

Pendant cette période, elles paieront un loyer à l’organisation « Nahalat Shimon » qui a acheté le terrain. Le groupe s’engage à ne pas les expulser pendant cette période.

Cette expulsion potentielle a suscité l’indignation des Palestiniens et de la communauté internationale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...