Rechercher

Un journaliste d’Israel Hayom remporte le prix B’nai B’rith pour ses reportages

Ariel Kahana reçoit le prix annuel pour sa couverture de l'antisémitisme qui sévit aux Etats-Unis

Le journaliste d'Israel Hayom Ariel Kahana. (Crédit : Autorisation)
Le journaliste d'Israel Hayom Ariel Kahana. (Crédit : Autorisation)

L’organisation B’nai B’rith a décerné au journaliste d’Israel Hayom, Ariel Kahana, son prix annuel en reconnaissance de l’excellence de ses reportages sur la diaspora.

Kahana a reçu le prix jeudi en reconnaissance de ses reportages sur l’antisémitisme aux Etats-Unis, les relations entre Israël et la diaspora et l’influence de la pandémie sur ces relations.

Yisrael Katzover de Hamodia a reçu un certificat de mérite pour son reportage sur les communautés juives dans les pays arabes.

L’écrivain Shlomo Nakdimon a reçu un prix pour l’ensemble de son œuvre.

Le B’nai B’rith World Center Award for Journalism récompense les meilleurs reportages sur la diaspora juive et les relations entre Israël et la diaspora depuis 1992.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...