Une top-modèle juive choque le public allemand avec des photos anorexiques
Rechercher

Une top-modèle juive choque le public allemand avec des photos anorexiques

Polina Kudina fait pleurer un panel de juges dans un programme de télévision-réalité

Polina Kudina (Crédit : capture d'écran YouTube)
Polina Kudina (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un modèle juif et une star de la télévision-réalité choquent les spectateurs en Allemagne avec des photos d’elle à l’époque où elle souffrait d’anorexie alors qu’elle travaillait dans une agence de mannequinat importante.

Les photos de Polina Kudina anorexique, une étudiante en management de 22 ans de Cologne, diffusées le 12 octobre dans un épisode du programme allemand « Super-modèle avec des formes » ont fait pleurer des participants et le responsable des jurés du programme.

Prises il y a quelques années lorsque Kudina travaillait pour une agence non citée, les photos montrent un modèle d’1,77 mètre dans une condition d’anorexie extrême qui semble dangereuse pour sa santé.

Elle a révélé pendant un spectacle qu’elle prenait des pilules pour maigrir avant d’abandonner sa carrière de modèle.

Motshegetsi Mabuse, danseuse célèbre et star de la télévision en Allemagne, qui préside le jury, a déclaré que le parcours de Kudina incarne la mission de l’émission, aider les femmes à se sentir à l’aise dans leurs corps et compenser les effets nuisibles de standards de beauté impossibles à atteindre.

« Ce n’est pas possible que de belles femmes se regardent dans le miroir et se détestent », a-t-elle dit.

Proclamée « bébé sexy » sur le site internet de l’émission, Polina a posé pour une série de photos pour le site avec un débardeur, un short, et une étoile de David.

L’émission, qui selon l’agence d’audimat MEEDIA a touché 8 % des téléspectateurs de 14 à 49 ans en Allemagne, soit 860 000 personnes, présente 10 mannequins rivalisant pour un contrat avec une agence de mannequinat pour modèles grandes tailles.

Plus d’un tiers des adultes allemands sont en surpoids, et 13 % sont obèses, selon une étude de 2011 (Gallup-Healthways Well Being Index) faite en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Les problèmes de poids sont plus importants au Royaume-Uni, où 33 % et 21 % de la population adulte y est respectivement en surpoids et obèse. Cependant, les données des Etats-Unis étaient encore pires, avec 26 % des adultes américains qui souffrent d’obésité, et 36 % qui sont en surpoids.

Les personnes présentant une insuffisance pondérale représentaient respectivement 2, 2,4 et 1,8 % de la population adulte en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...