Netanyahu: Aucun vaccin livré à la Syrie contre la libération de l’Israélienne
Rechercher

Netanyahu: Aucun vaccin livré à la Syrie contre la libération de l’Israélienne

Le Premier ministre a affirmé aux journalistes qu'aucune dose de vaccin n'a été envoyée en Syrie, contre la libération négociée par la Russie de la jeune israélienne

La femme israélienne qui a pénétré en Syrie et qui a été rapatriée dans le cadre d'un accord négocié par la Russie, sur une photo diffusée par la Treizième chaîne, le 20 février 2021. (Capture d'écran de la Treizième chaîne)
La femme israélienne qui a pénétré en Syrie et qui a été rapatriée dans le cadre d'un accord négocié par la Russie, sur une photo diffusée par la Treizième chaîne, le 20 février 2021. (Capture d'écran de la Treizième chaîne)

Le Premier ministre Netanyahu a affirmé samedi qu’aucune dose de vaccin israélien n’avait été envoyée en Syrie, après qu’Israël a négocié la libération d’une femme israélienne qui a traversé la frontière syrienne et y était détenue par le régime.

Israël a libéré deux bergers syriens et réduit la peine d’un prisonnier de sécurité dans ce qui a été largement considéré comme un accord d’échange, mais d’autres détails de l’accord ont été gardés secrets par la censure militaire israélienne.

Selon des sources étrangères, Israël aurait accepté d’acheter pour un million de dollars de vaccins russes pour la Syrie.

En réponse à la question d’un journaliste sur le sujet, Netanyahu a déclaré : « Je peux dire que pas une seule dose de vaccin israélien n’a été utilisée pour cette affaire ».

La femme est entrée en Syrie il y a environ deux semaines, apparemment de son propre gré, dans des circonstances peu claires.

Elle est rentrée en Israël via Moscou vendredi, suite à la médiation russe.

« Nous avons ramené la femme à la maison, je suis heureux que nous l’ayons fait, mais au-delà de cela, je n’ai rien à ajouter parce que c’est ce que la Russie a demandé », a ajouté M. Netanyahu.

La Treizième chaîne a diffusé sur Facebook une autre photo de la femme israélienne qui est entrée en Syrie, et qui a été rapatriée dans le cadre d’un accord négocié par la Russie dans la nuit de jeudi à vendredi, et dont le nom n’a pas été publié.

La page Facebook présente de nombreuses photos et clips de la jeune femme de 25 ans, originaire de Modiin Illit, qui parcourt la nature dans un décor magnifique.

« Aucune barrière ne m’arrêtera », écrit-elle dans un post cité par la chaîne de télévision.

Le passage de cette femme en Syrie au début de ce mois n’était pas sa première tentative de franchir les frontières d’Israël. Selon les autorités israéliennes, elle a tenté à deux reprises d’entrer dans la bande de Gaza dirigée par le groupe terroriste palestinien du Hamas – une fois par voie terrestre et une fois sur un radeau de fortune – et une fois de passer en Jordanie. Les trois fois, elle a été arrêtée par l’armée ou la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...