L’AP se prépare à réduire les subventions de 80 000 familles gazaouies
Rechercher

L’AP se prépare à réduire les subventions de 80 000 familles gazaouies

Cette mesure s'inscrit dans la stratégie de l'Autorité palestinienne qui veut faire pression en réduisant son apport financier au groupe terroriste qui contrôle l'enclave palestinienne

Des enfants palestiniens jouent dans des véhicules abandonnés dans une zone appauvrie dans la ville de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 26 avril 2016 (Crédit : AFP / Mahmud Hams)
Des enfants palestiniens jouent dans des véhicules abandonnés dans une zone appauvrie dans la ville de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 26 avril 2016 (Crédit : AFP / Mahmud Hams)

L’Autorité palestinienne poursuivrait sa politique de pression contre le Hamas en réduisant son soutien financier à Gaza. Cette fois-ci, ce sont les aides sociales destinées aux familles défavorisées de Gaza qui sont dans le viseur.

Selon le quotidien Haaretz, qui a relayé une source « proche du [président de l’Autorité palestinienne] Mahmoud Abbas », près de 80 000 familles à Gaza reçoivent des milliers de shekels par mois en allocations sociale de la part de l’AP.

Au moins 60 000 d’entre elles sont « liées au Hamas », a précisé la source. « Leur situation financière est relativement bonne, et ils n’ont pas besoin de ces subventions, tandis que les autres familles ont d’autres sources de revenus ».

Les restrictions faites aux familles « liées au Hamas » sont probablement permanentes, selon la source, alors qu’elles ne sont que temporaires pour les bénéficiaires non-liés au Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...