L’Iran : la décision de Trump provoquera une « nouvelle Intifada »
Rechercher

L’Iran : la décision de Trump provoquera une « nouvelle Intifada »

Le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif assiste à une réunion des ministres des Affaires étrangères des Etats riverains de la mer Caspienne à Moscou le 5 décembre 2017. (Crédit : AFP / Kirill KUDRYAVTSEV)
Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif assiste à une réunion des ministres des Affaires étrangères des Etats riverains de la mer Caspienne à Moscou le 5 décembre 2017. (Crédit : AFP / Kirill KUDRYAVTSEV)

L’Iran a dénoncé mercredi la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, prévenant qu’elle provoquerait une « nouvelle Intifada » ou soulèvement palestinien.

Le ministère des Affaires étrangères a dénoncé dans un communiqué une « provocation et une décision insensée de la part des Etats-Unis (…) qui va provoquer une nouvelle Intifada et pousser à des comportements plus radicaux et à davantage de colère et de violence ».

La décision de M. Trump est une « violation claire des résolutions internationales », a-t-il ajouté en estimant que Jérusalem était « une partie intégrante de la Palestine ».

« L’Iran condamne cette démarche avec force et exhorte la communauté internationale, les pays influents et en particulier les pays musulmans à empêcher l’application de cette décision des Etats-Unis, qui ne bénéficie qu’au régime sioniste, afin de préserver la stabilité de la région », a poursuivi le ministère.

Le 28 septembre 2000, une visite controversée du chef de la droite israélienne Ariel Sharon au mont du Temple avait entraîner le début de la seconde intifada. La première Intifada avait éclaté en décembre 1987.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...