Quelque 130 Juifs français, dont 46 enfants et deux bébés, ont atterri à l’aéroport international Ben Gourion hier, marquant le début d’une vague d’immigration française attendue tout le long de cet été.

En outre, quelque 80 Juifs français qui avaient été en Israël avec des visas touristiques sont devenus des citoyens israéliens et ont reçu leurs cartes d’identité israéliennes au cours d’une cérémonie organisée par l’Agence juive pour Israël, à Jérusalem, au siège de l’organisation.

Selon les données compilées par l’Agence Juive et le ministère de l’Intégration et de l’Immigration, plus de 3 000 Juifs français devraient immigrer en Israël cet été, dont beaucoup sont des jeunes familles dont les enfants entreront dans des écoles israéliennes à la rentrée scolaire prochaine.

Quelque 400 immigrants Juifs français sont attendus d’ici la fin de cette semaine.

La vague actuelle de l’immigration française arrive au beau milieu d’un effort conjoint mené par le ministère et l’Agence Juive pour maintenir le taux élevé d’immigration en provenance de France et accroître l’immigration en provenance du monde entier.

L’immigration depuis France a fortement augmenté ces dernières années et la France est devenue, pour la première fois, le premier pays d’où l’on immigre en Israël.