Harvey Weinstein aurait un plan pour botter les fesses des antisémites.

Lors d’un discours lors de la soirée du Prix humanitaire au National Tribute Dinner au Centre Simon Wiesenthal plus tôt cette semaine, le puissant producteur a déclaré : « Nous devons nous lever et botter le cul de ces gars », se référant aux antisémites d’aujourd’hui.

« Il va falloir que l’on soit aussi organisé que la mafia », a-t-il poursuivi. « Nous n’en pouvons tout simplement pas plus [de] ces salauds fous ».

Comme l’a relayé le Hollywood Reporter, Weinstein, 63 ans, a évoqué son père qui était en poste avec l’armée américaine au Caire pendant la Seconde Guerre mondiale et qui a aidé à l’Hagana de l’Israël. Weinstein a déclaré que son père avait enseigné à ses enfants ce qu’était l’antisémitisme.

Le magnat du cinéma a ajouté qu’il se fâchait quand il lisait les Unes actuelles.

« Allons-y encore une fois, nous sommes de retour à là où nous étions [avant l’Holocauste] », s’est-il insurgé. « Et les leçons du passé sont que nous devons nous lever et botter le cul de ces gars ».

Le Hollywood Reporter a écrit que Weinstein a aussi suggéré que les Juifs « se rassemblent » avec les musulmans qui sont honorables et pacifiques, mais qu’ils doivent aussi se protéger.

« Il doit y avoir une façon de se battre », a déclaré Weinstein, l’homme aux 60 statuettes.

« Même si nous devons faire preuve de compréhension envers nos frères arabes et nos frères islamiques », a-t-il poursuivi, « nous devons aussi comprendre que ces salauds fous [arabes et islamiques extrémistes] tuent également leur propres gens – ils tuent leurs voisins, ils tuent des gens de toutes sortes de races différentes. Et, contrairement à la Seconde Guerre mondiale, lorsque nous n’avons pas agi tout de suite et que nous en avons payé le prix, nous ferions mieux de commencer à agir maintenant ».

« Croyez-moi, je suis le dernier gars qui veut faire quelque chose à ce sujet, mais je me rends compte que si nous ne le faisons pas, nous périrons. Nous ne pouvons pas laisser les méchants gagner. Donc, comme on dit dans ‘Le Parrain’, ‘préparez-vous à la bataille’ et revenez à l’idée que nous n’oublierons jamais ce qui nous est arrivé ».

Il a également été annoncé lors de l’événement que 50 millions de dollars supplémentaires avaient été levés pour la construction du musée tentaculaire sur la Tolérance à Jérusalem.

Le musée, qui sera situé en face du parc de l’Indépendance de la ville, a été construit par petit bout en raison de problèmes politiques et historiques en raison de son emplacement près d’un cimetière musulman.