L’assemblée plénière de la Knesset a rejeté en lecture préliminaire une proposition de loi qui instituerait la peine de mort pour les terroristes condamnés.

La proposition de loi, proposée par la députée d’Yisrael Beitenu, Sharon Gal, aurait rendu plus facile aux tribunaux militaires et aux districts de condamner à mort les personnes reconnues coupables d’assassinat avec des motifs nationalistes.

Seuls 6 députés ont voté en faveur de la proposition de loi, alors que 94 députés ont voté contre.