L’armée suisse a choisi les drones Hermes 900 HFE, fabriqués par la société israélienne Elbit Systems, pour remplacer les drones actuels vers 2020, a indiqué jeudi le Département de la défense.

Les drones Hermes étaient en concurrence avec un appareil de type Heron 1, également israélien.

Les drones de reconnaissance ADS 95 Ranger en service depuis 2001 dans l’armée suisse doivent être remplacés à la fin de la décennie en cours.

Hermes 900 HFE s’est imposé face au Super Heron de l’entreprise concurrente Israel Aerospace Industries et a obtenu le meilleur résultat global de tous les critères d’évaluation.

Les nouveaux drones ne sont pas armés. L’armée suisse n’envisage pas pour l’instant d’acquérir des drones de combat.

Le nouveau système de drones de reconnaissance coûte environ 250 millions de francs suisses (208 millions d’euros).

Le recours à des drones a été évoqué après le refus par le peuple suisse des avions de combat Gripen, lors d’une votation le 18 mai dernier.