Regev huée au festival d’Israël qu’elle avait menacé de ne plus subventionner
Rechercher

Regev huée au festival d’Israël qu’elle avait menacé de ne plus subventionner

La ministre a suscité la controverse cette semaine en disant que son ministère ne désirait pas subventionner des spectacles avec des scènes de nudité

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev en conférence de presse à Jérusalem, le 31 août 2015 (Crédit : Marc Israël Sellem/Pool)
La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev en conférence de presse à Jérusalem, le 31 août 2015 (Crédit : Marc Israël Sellem/Pool)

La ministre israélienne de la Culture Miri Regev a été huée par le public jeudi soir alors qu’elle prononçait le discours d’ouverture du Festival d’Israël à Jérusalem.

Regev a suscité la controverse cette semaine lorsqu’elle a menacé de retirer la subvention de son ministère à ce festival annuel, qui a contenu dans le passé des scènes de nudité.

Regev a été huée par l’assistance durant plus de dix minutes, avant que la ministre ne dise : « Je ne quitterai pas cette scène avant d’avoir terminé ce que j’ai à dire ».

De nombreuses voix criant « rentre chez toi » se sont faites entendre dans la foule, tandis que d’autres ont tourné le dos durant l’allocution de la ministre.

Regev a réaffirmé ses positions controversées en disant : « Je ne soutiendrai pas les spectacles de nu ».

Le Festival d’Israël est le plus grand et le plus important festival d’arts interdisciplinaires, qui présente des spectacles montés par des artistes locaux et internationaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...