Rechercher

Arrestation d’un ancien candidat de ‘Danse avec les stars’

Le chorégraphe Yaniv Kakun est également soupçonné d'avoit stocké des photos de nu de ses élèves mineures sur son ordinateur

Yaniv Kakun et Liat Blau lors de l'émission de télévision 'Danse avec les stars (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Yaniv Kakun et Liat Blau lors de l'émission de télévision 'Danse avec les stars (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

La police a arrêté jeudi un professeur de danse et ancien participant de la version israélienne de « Danse avec les stars » pour viols présumés et agressions sexuelles sur ses élèves.

L’arrestation de Yaniv Kakun, 31 ans, a eu lieu suite au dépôt d’une plainte de l’une de ses élèves dans la ville de Karmiel, dans le nord du pays, la semaine dernière.

Elle a affirmé avoir été abusée sexuellement par Kakun, ce qui a mené la police à ouvrir une enquête et à recueillir le témoignage d’au moins deux autres victimes présumées.

La police a annoncé que Kakun est soupçonné de viol, de sodomie et autres actes sexuels indécents, ainsi que de stocker des photos de ses élèves nues sur son ordinateur.

Un porte-parole de la police a fait savoir au site d’informations Ynet que certains des délits auraient eu lieu ces derniers mois mais que d’autres remonteraient à des années.

L’avocat de Kakun a démenti la culpabilité de son client durant une audience organisée jeudi et a annoncé que les soupçons à son encontre avaient été fabriqués par une élève avec laquelle Kakun était en conflit.

L’avocat a également fait savoir que Kakun avait demandé de passer au détecteur de mensonges dans le cadre de l’enquête.

Lors de la conclusion de l’audience, le juge a demandé que la détention préventive de Kakun soit prolongée jusqu’à lundi, disant que des preuves réunies lors de l’enquête de police avaient démontré que Kakun avait effectivement conservé sur son ordinateur des photos dénudées de ses lèves mineures et que les affirmations faites par l’accusé pendant l’audience n’avaient fait que renforcer les soupçons nourris à son encontre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...