Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Le choix de l’université de New York d’inviter une Palestinienne anti-Israël crée un scandale

Dov Hikind et un groupe juif de droite demandent à l’université de New York de ne pas recevoir Linda Sarsour

Linda Sarsour sur la scène de la Marche des Femmes de Washington, D.C., le 21 janvier 2017. (Crédit : Theo Wargo/Getty Images)
Linda Sarsour sur la scène de la Marche des Femmes de Washington, D.C., le 21 janvier 2017. (Crédit : Theo Wargo/Getty Images)

Une université publique de New York a décidé de maintenir sa décision d’inviter l’activiste palestino-américaine Linda Sarsour à prononcer un discours d’ouverture malgré l’opposition que cette décision a suscitée.

Sarsour, qui a provoqué une polémique le mois dernier quand elle a déclaré que l’on ne peut faire partie d’un mouvement féministe, à moins que l’on ne critique l’occupation israélienne de la Cisjordanie, a été choisie pour s’adresser aux diplômés de l’école supérieure de la Santé publique et de la Politique de la santé de l’université de New York le 1er juin.

Sarsour, une organisatrice de la marche des femmes en janvier à Washington et de la grève internationale des femmes, a fait cette déclaration lors d’un entretien avec The Nation. Elle a également été l’une des organisatrices d’une collecte de fonds en ligne, qui a eu du succès, pour aider à réparer un cimetière juif à l’extérieur de Saint-Louis qui a été sérieusement endommagé par des vandales, un acte considéré comme un acte antisémite.

Le membre de l’Assemblée de New York, Dov Hikind, un démocrate de Brooklyn et un Juif orthodoxe, et le chef de l’Organisation sioniste d’Amérique, Morton Klein, ont dénoncé le choix de l’université de la ville de New York. Klein dans une lettre adressée au gouverneur de New York Andrew Cuomo l’a appelé à annuler l’invitation.

Mais Ayman A.E. El-Mohandes, le doyen de l’école de la santé publique de l’université de la ville de New York, a annoncé dans une déclaration que Sarsour resterait l’oratrice, ajoutant qu’elle s’opposait à toutes les formes de discrimination, y compris l’antisémitisme.

Le député de New Yok Dov Hikind (Démocrate) représente le 48ème district de Brooklyn depuis 1983, une zone qui inclue l'une des plus grandes communautés orthodoxes hors Israël (Autorisation)
Le député de New Yok Dov Hikind (Démocrate) représente le 48ème district de Brooklyn depuis 1983, une zone qui inclue l’une des plus grandes communautés orthodoxes hors Israël (Autorisation)

Hikind a déclaré que Sarsour « est quelqu’un qui s’associe à des islamistes radicaux, les soutient et qui leur montre leur soutien », selon WCBS-TV à New York.

« Il s’agit d’une personne qui a dit, clairement, qu’elle pense que lancer des pierres sur des voitures en Israël est une bonne chose. Je veux dire, c’est juste un peu fou. Cela n’a aucun sens. C’est fou que cette femme soit la personne qui va parler aux étudiants ».

Hikind a également suggéré au WCBS que son soutien à la charia ou à la loi islamique fait d’elle une candidate inappropriée pour s’exprimer dans une université publique.

Klein dans sa lettre à Cuomo a qualifié Sarsour de « fanatique et de quelqu’un qui divise » et d’« extrémiste », selon le New York Post. Il l’a également identifiée comme une partisane du mouvement Boycott, Divestment et Sanctions (BDS) contre Israël.

Klein et Hikind ont relevé plusieurs tweets de Sarsour contre les Juifs et Israël en affirmant qu’ils justifiaient son exclusion de la tribune publique. Ces tweets comprenaient celui dans lequel elle a publié une photo d’un garçon palestinien s’approchant d’un soldat israélien en tenant des pierres avec comme légende : « la définition du courage #Palestine », et un autre qui affirmait : « rien n’est plus bizarre que le sionisme ».

Klein a également envoyé une lettre au sénateur américain Kirsten Gillibrand, appelant le démocrate de New York à retirer de son compte Twitter une photo et ses éloges faits à Sarsour et pour lui demander de faire annuler à l’université de la ville de New York d’annuler l’intervention de Sarsour.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.