Rechercher

Déferlante de messages antisémites sur BHL suite à ses propos sur Mélenchon

Pour avoir accusé Jean-Luc Mélenchon de proximité avec Marine Le Pen suite à son refus d'appeler à faire barrage au FN, BHL est devenu la cible de la 'melenchonsphère'

Bernard-Henri Levy à l'université de Tel Aviv en 2011 (Crédit : CC BY-SA Itzike, Wikipedia)
Bernard-Henri Levy à l'université de Tel Aviv en 2011 (Crédit : CC BY-SA Itzike, Wikipedia)

Il y a moins d’une semaine, une fausse citation attribuée à Bernard-Henri Levy entraînait une avalanche de commentaires antisémites sur les réseaux sociaux.

Cette fois-ci c’est une message bien réel, posté sur son compte Twitter, qui lui a valu de récolter une moisson de nouveaux messages à caractères anti-juif.

Quelques heures après le refus de Jean-Luc Mélenchon de faire barrage au Front national, BHL a déclaré :

« Mélenchon, ce soir, indigne. Ne pas se prononcer sur le danger FN est irresponsable. Sa proximité avec Le Pen est désormais avérée. »

Une déferlante de plus de 700 messages, tous insultants, quelques uns ouvertement antisémites s’est alors abattue sur son compte Twitter.

Beaucoup d’entre eux arborent le symbole φ (Phi), signe de ralliement des mélenchonistes, ou se déclarent ouvertement Insoumis, du nom du parti La France insoumise.

Les messages vont du plus vulgaire (« B*ise ta grand mère la déporté fils de pute ») à l’évocation d’un départ forcé vers Israël en cas de victoire de Marine Le Pen aux élections, en passant par l’insulte basique (« sale juif »).

Le dessinateur Joan Sfar avait lui aussi subi une énorme pression sur internet après avoir déclaré qu’il ne voterait finalement pas pour Jean-Luc Mélenchon.

https://twitter.com/VDLR_JVC/status/856242312703352832

https://twitter.com/PastequeDeBooba/status/856396600633171968

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...