L’agence de sécurité du Shin Bet a annoncé lundi qu’elle avait récemment découvert une cellule terroriste présumée dont les membres ont lancé des bombes artisanales et des bombes incendiaires contre l’académie pré-militaire Elisha et la communauté de Halamish en Cisjordanie en janvier et février 2015.

Les arrestations de membres présumés de la cellule avec d’autres récentes arrestations de terroristes suspects dont on pense qu’ils ont perpétré des attaques dans la région de Binyamin a eu lieu en coopération avec l’armée et la police israélienne.

Les suspects sont Mahmad Arhim Naif Satuf, 22ans ; Basel Khaled a-Rauf Rimawi, 20 ans ; Wasim Eil’an Osama Halabi, 19 ans, Mahmoud Amil Ghasem Rimawi, 19 ans ; Mahmad Namer Mohammed Dar Satuf, 23 ans et Mahmad Fahr Nashaat Dar Taah, 20 ans. Ils sont tous du village de Beit Rima.

Des officiels du Shin Bet ont déclaré que les suspects portaient des masques et utilisaient une voiture appartenant à Mahmad Arhim Satuf pour leurs attaques. La voiture a été saisie par la police.

Les actes suspectés de la cellule comprennent l’emploi de tuyaux et des pétards pour préparer des cocktails Molotov et des bombes artisanales qu’ils sont accusés d’avoir lancés contre l’académie pré-militaire d’Elisha et l’implantation de Halamish où elle est située.

Selon les officiels du Shin Bet, les suspects auraient commis au moins cinq attaques terroristes dans lesquelles ils ont lancé des bombes artisanales contre l’académie pré-militaire d’Elisha, ou ont lancé des cocktails Molotov à Halamish, entre janvier et février 2015.

Les cas de suspects seront présentés devant le procureur militaire en Judée pour poursuivre l’affaire avec la demande qu’ils restent en détention provisoire jusqu’à la fin du procès.

Le Shin Bet a noté dans sa déclaration que l’activité de telles cellules locales est une preuve supplémentaire du grand danger qu’elles posent. Cela témoigne aussi de la grande motivation de leurs membres à effectuer des attaques terroristes.