Paris, France – Une délégation du conseil de l’Agence juive pour Israël s’est rendu à Paris cette semaine pour exprimer sa solidarité avec la communauté juive de France et évaluer les besoins de la communauté suite aux récentes attaques terroristes de Paris.

Le groupe de solidarité de l’Agence juive, présidé par Carole Solomon, inclut le vice-président de l’exécutif Rany Trainin, des représentants des Fédérations juives d’Amérique du Nord, et des professionnels des Fédérations juives d’Amérique du Nord, l’un des principaux partenaires de l’Agence juive.

De passage à Paris, le groupe a rencontré des dirigeants du CRIF, du Consistoire et d’autres organisations juives.

La délégation s’est aussi entretenue avec l’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, et avec le personnel de l’Agence juive locale.

Les visiteurs se sont également rendus à l’Hyper Cacher, le supermarché casher de Paris visé par une attaque terroriste le 9 janvier 2015. Ils ont aussi rencontré Sandra Charabi, une survivante de l’attaque.

S’adressant à la délégation, les dirigeants communautaires ont salué le travail de l’Agence juive en France et ont demandé à ce qu’il se développe davantage.

« Massa est la manière la plus forte pour conserver les liens de nos avec Israël et le fait d’être juif », a déclaré  Richard Prasquier, président du Keren Hayessod France, en se référant à Massa Israel Journey, un partenariat entre l’Agence juive et le gouvernement d’Israël, qui attire chaque année des milliers de jeunes juifs du monde entier pour qu’ils puissent découvrir la vie en Israël.

Le président exécutif de l’Agence juive, Natan Sharansky, avait accompagné le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, lors de sa visite de solidarité à Paris le mois dernier.

À son retour en Israël, il a déclaré : « L’Agence juive s’engage à aider la communauté juive française à rester solide et en sécurité. Nous embrassons les familles des victimes et l’ensemble de la communauté juive française et nous sommes prêts à servir n’importe quel Juif français qui souhaite faire son alyah et souhaite mener une vie juive en terre d’Israël. »