Deri devrait être interrogé sur des soupçons de corruption (média)
Rechercher

Deri devrait être interrogé sur des soupçons de corruption (média)

Le ministre de l’Intérieur, qui a déjà purgé une peine de prison pour corruption, fait l’objet d’une enquête en raison de biens immobiliers non déclarés

Le ministre de l'Intérieur, Aryeh Deri, arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 9 avril 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)
Le ministre de l'Intérieur, Aryeh Deri, arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 9 avril 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri et sa femme Yaffa devraient être interrogés au cours des prochains jours sur des soupçons de corruption liés à des transactions immobilières et à des infractions fiscales, a annoncé Israël Hayom vendredi.

L’année dernière, le procureur général Avichai Mandelblit a autorisé l’Unité nationale d’enquête sur la fraude à lancer une enquête criminelle sur les relations du chef du parti ultra-orthodoxe Shas.

Les détails de l’enquête sont sous embargo, mais elle se concentrerait sur des biens immobiliers non déclarés appartenant à Deri et aux membres de sa famille, y compris une maison de vacances dans le nord d’Israël et des appartements appartenant à chacun de ses neuf enfants.

Deri, qui a purgé une peine d’emprisonnement pour corruption qui a eu lieu pendant son premier mandat de ministre de l’Intérieur, a cherché à minimiser les allégations concernant ses biens immobiliers et a déclaré qu’il coopérerait avec les enquêteurs pour prouver son innocence.

La résidence secondaire du ministre de l'Intérieur Aryeh Deri à Safsufa, dans le nord d'Israël. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
La résidence secondaire du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri à Safsufa, dans le nord d’Israël. (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

Un porte-parole du ministre a déclaré que « le ministre de l’Intérieur a déclaré dès le premier moment qu’il coopérerait pleinement et répondrait à toutes les questions. Le ministre Deri compte sur les forces de l’ordre pour faire leur travail de manière responsable et appropriée. »

Au cours des dernières semaines, l’enquête s’est rapprochée de son stade final, après que la police a recueilli des preuves qu’elle présentera à Deri et à sa femme lors de leur interrogatoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...