Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Tsahal confirme avoir abattu un missile de croisière tiré depuis l’Irak

L'armée déclare que le projectile a été intercepté dans le sud du plateau du Golan ; aucun blessé ni dégât n'a été signalé ; aucune responsabilité n'a encore été revendiquée

Illustration : Des gens regardant la fumée s'élever sur le site d'un tir de roquette en provenance du Liban, sur le plateau du Golan, le 17 mai 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)
Illustration : Des gens regardant la fumée s'élever sur le site d'un tir de roquette en provenance du Liban, sur le plateau du Golan, le 17 mai 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

L’armée israélienne a affirmé jeudi avoir abattu un missile de croisière « lancé depuis l’est », ce qui semble confirmer les informations selon lesquelles le projectile aurait été tiré depuis l’Irak.

Tsahal a décrit les attaques passées en provenance d’Irak comme venant « de l’est ».

Le projectile avait d’abord été considéré comme un drone et avait déclenché des sirènes.

Aucun blessé ni dégât n’est à déplorer dans cette attaque.

Les milices soutenues par l’Iran en Irak n’ont pas revendiqué l’attaque. Ces groupes terroristes ont revendiqué un certain nombre d’attaques de drones contre la ville d’Eilat, dans le sud du pays, au cours des derniers mois.

La « Résistance islamique en Irak » – une milice irakienne soutenue par l’Iran affiliée aux Hashed al-Shaabi (Forces de mobilisation populaire – PMF) d’Irak, eux-mêmes une coalition d’anciennes forces paramilitaires intégrées aux forces armées régulières irakiennes – a revendiqué des dizaines d’attaques de drones contre Israël dans le cadre de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza.

La plupart des revendications de la milice ont été exagérées, mais dans un cas, elle a réussi à toucher une base de la marine israélienne à Eilat, causant des dégâts. Le groupe soutenu par l’Iran a déclaré avoir frappé une « cible vitale » en Israël « avec des armes appropriées », sans autre précision.

Outre la Résistance islamique en Irak, des groupes soutenus par l’Iran au Yémen et en Syrie ont affirmé avoir lancé des dizaines de drones et de missiles sur Israël au cours de la guerre déclenchée par l’assaut barbare du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre.

En outre, le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a attaqué presque quotidiennement des communautés et des positions de Tsahal dans le nord d’Israël, affirmant ainsi soutenir les habitants de Gaza dans le cadre de la guerre menée par Israël contre le Hamas.

L’Iran a également mené une attaque sans précédent contre Israël le 13 avril à l’aide de centaines de drones et de missiles, dont la quasi-totalisé ont été interceptés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.