Le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, a déclaré qu’il allait déplacer un réservoir d’ammoniac de la région de la baie de Haïfa, un jour après que le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a menacé de tirer dessus avec des roquettes et causer la mort de milliers d’Israéliens.

« Nous avons travaillé tranquillement et sans publicité sur le déplacement du réservoir d’ammoniac de Haïfa, avant même le discours de Nasrallah et son tralala », a indiqué Litzman lors d’une audience à la Knesset, en empruntant de même une expression enfantine. « En attendant, nous discutons de ce qu’il faut faire ».

Hezbollah aurait en sa possession des dizaines de milliers de roquettes qui peuvent atteindre Haïfa et d’autres régions d’Israël.