Nouveaux tirs de roquettes à partir de Gaza jeudi matin, causant des dommages à deux bâtiments de Sderot. Aucun blessé n’a été signalé

Un des bâtiments accueillait un camp d’été pour les enfants, selon les rapports. Des miniers de la police étaient sur ​​les lieux lorsqu’une des roquettes est tombée. La zone a été fermée aux passants, a tweeté le porte-parole de la police Micky Rosenfeld jeudi matin.

Le système Dôme de fer israélien a abattu deux roquettes tirées depuis Gaza en direction de la ville méridionale de Netivot tôt jeudi matin.

Des responsables de la sécurité ont déclaré jeudi que le Hamas était considéré comme responsable de la salve de roquettes sur les villes du Sud. Selon les officiels, l’organisation réagit à la montée des tensions en Cisjordanie suite à l’enlèvement et à l’assassinat d’un adolescent arabe de Jérusalem Est, une attaque présumée d’extrémistes juifs en représailles à l’enlèvement et à l’assassinat des trois adolescents israéliens le 12 juin par des membres du Hamas basés à Hébron.

La Deuxième chaîne a publié une photo sur son compte Twitter de l’un des bâtiments endommagés plus tôt jeudi.