Le comité régional de planification du ministère de l’Intérieur a approuvé un projet pour la construction de milliers de logements pour la population arabe dans le quartier de Sawahara, à Jérusalem-Est.

Dans le cadre du programme, 2 200 nouvelles maisons seront construites et plusieurs centaines de maisons – qui ont été construites sans permis – seront légalisées de façon rétroactive.

La décision a été adoptée, indique Ynet, malgré un effort important des militants d’extrême-droite pour l’empêcher.

Le membre du conseil de la municipalité de Jérusalem, Aryeh King, un militant d’extrême droite, a envoyé une lettre au ministre de l’Intérieur, Gilad Erdan, dans laquelle il affirmait que le plan n’avait pas été entièrement pensé et que les construction sur le terrain excéderaient largement les détails du plan.