Tim Cook, le PDG d’Apple, est arrivé mercredi en Israël pour ouvrir un nouveau centre de recherche. Il a aussi rencontré le président Reuven Rivlin – qui a fait l’éloge de « la contribution sans précédent à l’humanité » de Cook – et l’ancien président Shimon Peres.

« C’est un grand privilège de vous accueillir vous et votre équipe en Israël, a déclaré Rivlin à Cook. Même pour moi qui préfère écrire avec un papier et un stylo, il est évident que vous avez accompli un grand miracle lorsque je regarde mon personnel et mes petits-enfants. »

Cook a remercié Rivlin pour ses paroles chaleureuses, expliquant que lui et son personnel « ont une énorme admiration pour Israël, pas seulement comme un allié des Etats-Unis, mais comme un lieu où faire des affaires ».

La visite survient après une semaine de spéculations à la suite de rumeurs selon lesquelles Cook devait venir en Israël.

La relation de recherche et développement avec Israël remonte à 2012 lorsque le géant technologique américain a acheté l’entreprise Anobit basée à Haïfa, un fabricant de contrôleurs de cartes mémoires utilisés dans beaucoup de produits Apple.

Avec l’acquisition d’Anobit, les 200 employés de l’entreprise, dont trois quarts d’entre eux sont des ingénieurs, sont devenus des employés d’Apple, et depuis lors, le centre de recherche et de développement d’Apple, le nouveau nom d’Anobit, en a embauché des dizaines de plus.

Le nouveau centre de recherche et développement d’Apple se situe à Herzliya où des dizaines d’ingénieurs ont été embauchés au cours des récents mois, selon les informations des médias israéliens.

D’après des sources du secteur opérationnel d’Apple en Israël, le géant technologique a embauché des dizaines d’ingénieurs qui apportent avec eux des connaissances qu’Apple ne possède pas actuellement, et ils feront un produit fini réalisé presque spécifiquement pour eux. Cela fait partie de la nouvelle stratégie d’Apple de développer la technologie nécessaire en interne, au lieu de dépendre des compagnies extérieures et des contractuels.

Parmi les sujets discutés par Rivlin et Cook, il y a le rôle de l’éducation dans l’avancement des populations pauvres, et la façon dont Apple pourrait aider les Juifs ultra-orthodoxes et les Arabes à plus intégrer l’économie de haute technologie d’Israël.

« Nous devons apprendre de vous comment aider nos étudiants même dans des endroits difficiles, comme vous l’avez fait dans de nombreuses écoles aux Etats-Unis », a déclaré Rivlin.

Cook a déclaré qu’Apple avait beaucoup d’expérience pour aider les communautés défavorisées à augmenter leurs compétences en matière technologique.

« Nous sommes de fervents partisans de l’éducation, et avons toujours pensé que l’éducation aidait à équilibrer les choses, a déclaré Cook. Nous travaillons dur pour amener des écoles qui ont des enfants en difficulté à un niveau plus élevé. Nous avons choisi 120 écoles dans tous les Etats-Unis et nous travaillons dur dans la salle de classe pour aider les enfants et leur donner accès à l’éducation. »

Rivlin a aussi fait l’éloge des politiques de promotion de la diversité d’Apple.

« La véritable innovation peut uniquement provenir d’une démocratisation de l’éducation, sans distinction de race, de religion ou de sexe. Nous voudrions apprendre de votre expérience aux Etats-Unis, apporter l’éducation et la technologie aux groupes et aux communautés périphériques. J’admire personnellement votre travail sur les droits de l’homme, a déclaré Rivlin à Cook qui a récemment annoncé être gay. Vous êtes une source d’inspiration pour nous afin de mieux faire. »