Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Les journalistes Karim Rissouli et Mohammed Bouhafsi cibles d’insultes racistes

"Un vent de libération souffle dans les esprits où macèrent les haines faisandées", a déploré La Licra

De nombreuses personnalités politiques et médiatiques ont apporté leur soutien mardi au journaliste de France 5 Karim Rissouli, après qu’il eut révélé une lettre raciste et anonyme envoyée à son domicile lui expliquant, selon son auteur, « la raison » du « vote RN ».

« Reçu ce matin à mon domicile. Pas au travail. Pas sur les réseaux. Chez moi », a déploré le présentateur de France 5, en postant sur Instagram des photos de cette lettre, écrite à la main en majuscules sur une enveloppe.

« Franchement Karim, tu n’as pas compris le vote du 9 juin », démarre le courrier, en référence à la victoire du Rassemblement national aux européennes. « Ce n’est pas le pouvoir d’achat, ce n’est pas la retraite à 60 ans, ce n’est pas la privatisation de Radio France », poursuit son auteur.

« La seule et unique raison fondamentale du vote RN, c’est que le peuple français historique en a plein le cul de tous ces bicots, le reste c’est du bla-bla », écrit-il.

« Le souchien (à comprendre « Français de souche ») ne t’acceptera jamais, ni toi, ni tes frérots, et même malgré le nombre vous ne posséderez jamais la France », conclut le courrier.

« Ça va bien au-delà de mon cas personnel », a expliqué Karim Rissouli,
« régulièrement » victimes d’insultes voire de menaces de mort sur les réseaux sociaux, dans une interview au média en ligne Brut.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karim Rissouli (@karimrissouli)

« Je pense aussi à tous ces gens qui sont racisés, des noirs, des arabes, des juifs, des musulmans, des homosexuels, des trans, bref tous ceux qui vivent des discriminations au quotidien et qui ont peur aujourd’hui que la parole raciste se libère », a-t-il ajouté.

« Quels que soient les partis politiques pour qui on vote aujourd’hui, il faut peut-être qu’on se souvienne collectivement que le racisme c’est pas une opinion, c’est un délit et que les choses qu’on dit dans le débat public, elles ont parfois des conséquences qui peuvent être des conséquences graves », a-t-il conclu, sans préciser s’il compte porter plainte.

Son message a suscité de nombreuses réactions. « Infâme. Total soutien », a écrit sur X l’ancien ministre d’Emmanuel Macron Clément Beaune.

« La libération de la parole raciste en action », a dénoncé sur le même réseau la députée européenne LFI Manon Aubry, soutenant les
« victimes de ce racisme décomplexé ».

« Un vent de libération souffle dans les esprits où macèrent les haines faisandées », a déploré La Licra, prédisant des « lendemains marécageux » en cas de victoire du Rassemblement national aux législatives.

Karim Rissouli n’est pas la seule personnalité publique à subir une augmentation des propos racistes à son égard depuis la victoire du RN aux élections européennes le 9 juin dernier. Son collègue de France 5, Mohammed Bouhafsi, a lui aussi dénoncé les attaques dont il est victime depuis deux semaines.

Sur Instagram, le journaliste a partagé les messages haineux qu’il reçoit quotidiennement. On peut notamment lire « Les maghrébins et africains ne vont jamais s’intégrer chez nous », « Bientôt c’est la fin de la France pour les bougnoules comme toi ! », « sale arabe », ou encore « racaille ».

« J’aimerais bien qu’on arrête de m’essentialiser en fonction de mon prénom, ou de mon nom, ou de ma prétendue origine, ou de ma prétendue religion », a-t-il dit sur le plateau de C à vous. « Je suis un Français, journaliste, citoyen. C’est tout. » conclut-il.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.