Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est entretenu avec plusieurs dirigeants du monde, lundi soir, quelques heures après que les corps des trois adolescents israéliens enlevés aient été retrouvés près de Hébron en Cisjordanie, et leur a demandé de l’aide afin de contenir une réponse israélienne.

Selon la radio israélienne, Abbas doit convoquer une réunion à Ramallah mardi pour discuter des mesures possibles qu’Israël peut prendre en réponse à ces meurtres pour lesquels il a blâmé le Hamas. Abbas anticiperait une demande israélienne ferme visant à ce que l’Autorité palestinienne mette fin à son pacte d’unité avec le Hamas.

Lundi soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a retardé une décision sur ce qui constituerait la réponse appropriée, en optant pour la convocation du cabinet de sécurité après les funérailles de Gil-ad Shaar, Naftali Fraenkel et Eyal Yifrach qui se tiendront dans la journée de mardi.

Tôt mardi matin, l’armée de l’air israélienne a frappé 34 cibles dans la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquettes en cours venant de l’enclave palestinienne.