Orange, l’un des principaux opérateurs de télécommunications français avec 247 millions de clients dans le monde (« Orange ») et Partner Communications Company Ltd. (NASDAQ et TASE : PTNR), société de communication leader sur le marché israélien (« Partner ») annoncent la signature d’un avenant au contrat venant redéfinir les termes de leur partenariat.

Les deux sociétés s’appuieront sur une étude de marché approfondie pour évaluer la façon dont Partner s’intègre à la dynamique du marché des services de télécommunication en Israël.

Le contrat accorde à Partner et à Orange le droit de résilier l’accord de licence de marque Orange actuellement en vigueur. Si Partner n’exerce pas son droit de résiliation dans un délai de 12 mois, Partner ou Orange pourront alors résilier l’accord de licence de marque au cours des 12 mois suivants.

Le contrat prévoit également le paiement d’un total de 40 millions d’euros à Partner de la signature du contrat et à l’aboutissement de l’étude de marché. Un paiement additionnel de 50 millions d’euros devra être payé à Partner si l’accord de licence de marque est résilié dans un délai de 24 mois.

En cas de rebranding de Partner, l’ensemble des activités R&D et des activités d’innovation Orange en Israël passeront sous la marque Orange ; néanmoins Orange ne pourra s’engager dans la fourniture de services de télécommunications.

« Orange se réjouit de ce nouveau cadre de partenariat, déclare Pierre Louette, directeur général adjoint d’Orange. Il est le fruit de discussions productives conduites ces dernières semaines entre Orange et Partner. L’étude du marché des télécommunications en Israël devrait nous permettre de visualiser plus clairement la situation et déterminer la meilleure option pour Partner. C’est là l’objectif que nous sommes déterminés à atteindre. Effectivement, pour Orange, Israël est un pays important, stratégiquement parlant. Nous avons établi avec ce pays une relation durable, par le biais notamment des activités innovantes conduites par les filiales Orange présentes sur place. »

Adam Chesnoff, président du conseil d’administration de Partner, déclare « Nous nous réjouissons, après 17 ans de relation de marque, d’être parvenus à un nouvel accord avec Orange en posant un nouveau cadre à nos futures relations. »

« Les discussions ont été pragmatiques, menées dans une bonne entente et les deux parties sont parvenues à un accord mutuellement satisfaisant », s’est félicité Pierre Louette.

« C’était une situation héritée d’un contrat précédent avec un droit d’utilisation quasi éternel, nous avions intégré une clause de garantie de rendu dans 10 ans mais désormais nous avons la possibilité de récupérer la marque assez vite, c’est une bonne chose », a ajouté M. Louette.

Début juin, la volonté de reprise de contrôle de la marque en Israël par le groupe français avait suscité de vives polémiques dans le pays.

Les propos du PDG d’Orange, Stéphane Richard, avaient été interprétés, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, comme une volonté de quitter le pays, de céder aux appels au boycottage d’Israël.

Au contraire, Orange affirme qu’elle veut pouvoir de nouveau utiliser sa marque afin de mieux mettre en place sa politique stratégique et pour développer ses activités dans le pays, en particulier dans le domaine de la recherche et développement.

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 39 milliards d’euros en 2014 et 155 000 salariés au 31 mars 2015, dont 98 000 en France. Présent dans 29 pays, le Groupe servait 247 millions de clients dans le monde au 31 mars 2015, dont 188 millions de clients du mobile et 16 millions de clients haut débit fixe.

Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services.

En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui vise à mettre les besoins de ses clients au centre de sa stratégie pour qu’ils puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.