Les Etats-Unis ont vivement critiqué lundi la décision israélienne de construire 1 000 nouveaux logements à Jérusalem-Est, affirmant qu’une telle action était « incompatible » avec les efforts de paix entrepris dans la région.

« Nous continuons à avoir une position parfaitement claire : nous considérons les activités de colonisation illégitimes et nous nous opposons sans équivoque à toute décision unilatérale qui fait tort à l’avenir de Jérusalem », a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Jennifer Psaki, « très inquiète » de la décision israélienne.

« Les dirigeants israéliens ont affirmé qu’il soutiendraient un chemin vers une solution à deux Etats, mais ce type d’action serait incompatible avec les efforts de paix », a-t-elle ajouté.

Washington condamne systématiquement l’établissement de nouvelles implantations en Cisjordanie ou à Jérusalem-Est. Mais les remontrances américaines ne sont jamais suivies de quelconques sanctions et Israël reste l’allié le plus proche des Etats-Unis.

« Nos liens sont inébranlables », a encore souligné Mme Psaki.

« Parfois nous ne sommes pas d’accord avec les actions du gouvernement israélien, notamment sur la question des colonies », a encore dit Jennifer Psaki.

« Nous exprimons nos désaccords mais cela ne veut pas dire que nous n’avons pas une relation forte et formidable qui se poursuit ».