Malgré les innombrables messages de condoléances émis par les dirigeants à travers le monde occidental, la communauté internationale serait peu compréhensive si Israël devait lancer une opération militaire à grande échelle contre des cibles palestiniennes ou étendre les implantations en réponse à l’assassinat des trois adolescents israéliens, a prévenu un agent diplomatique haut placé mardi.

« Nous avons eu une certaine légitimité pour mener à bien l’opération Gardiens de nos frères, y compris les arrestations massives des membres du Hamas », a déclaré le fonctionnaire au Times of Israel, se référant aux efforts de l’armée pour localiser Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Fraenkel, qui ont été enlevés à un poste d’auto-stop au sud de Jérusalem et tués le 12 juin.

La communauté internationale a désapprouvé la recherche de 18 jours « Gardiens de nos frères » pour les trois garçons, qui comprenait les arrestations de centaines de membres du Hamas, « mais pas trop », a indiqué le responsable, ajoutant qu’Israël était seulement condamné quand des non-combattants étaient blessés.

« Maintenant que c’est terminé, nous n’aurons pas la légitimité pour toute opération militaire », a déclaré le fonctionnaire qui a insisté pour rester anonyme. « Alors que nous étions à la recherche des adolescents enlevés, il y avait la légitimité de l’opération, mais pas pour les victimes. Il y avait des condamnations, mais on comprenait que nous devions trouver les adolescents. Maintenant, cependant, cette justification n’existe plus. Maintenant toute opération de force de l’armée ne sera pas comprise ».

Israël devrait sévir contre les organisations terroristes dans les prochains jours, mais les dirigeants du monde attendent de Jérusalem de ne pas « provoquer trop de violence sur le terrain », a déclaré le fonctionnaire diplomatique. « Cela ne va pas paraître justifiable ».

Certes, toute annonce de l’expansion des implantations sera condamnée rapidement, a ajouté le responsable.

« Aux yeux de la communauté internationale, cela ne semble justifié sous aucune circonstance. Ils ne voient aucun lien entre le crime qui vient de se produire et la construction de logements supplémentaires dans les implantations ».