Le service de protection de la communauté juive (SPCJ) a annoncé mercredi matin qu’une femme de confession juive est décédée dans la nuit du 3 ou 4 avril, sans que les circonstances de sa mort soient totalement élucidées.

« La nuit dernière à 4h du matin une femme de confession juive a été défenestrée dans le 11ème arrondissement de Paris. Elle est décédée. Barouch Dayan Aemet » annonce le message posté sur le compte Facebook du SPCJ.

Selon les informations du Parisien, la victime juive de 66 ans habitait rue Vaucouleurs, « proche du marché animé de Belleville ».

Le journal France-Soir affirme que l’homme serait entré dans l’appartement et aurait poussé la femme par la fenêtre.

Hier matin, la police a investi l’immeuble situé au numéro 26, et arrêté un homme de 27 ans qui a été transféré dans les locaux du deuxième district de la police judiciaire. Il a ensuite été examiné par des psychiatres afin de déterminer son degré de conscience au moment des faits.

Décrit comme « délinquant ‘multicarte' » l’homme, connu des services de police, habite au deuxième étage. Selon le quotidien, il « se serait introduit dans l’appartement de la victime pour des raisons qui demeurent encore à éclaircir ».

« Il était dans un état second et tenait des propos incohérents » a expliqué une source policière à l’AFP.

« Le consistoire accompagne la famille et est en relation avec les autorités policières et judiciaires. Le CRIF et le FSJU s’associent à toutes les démarches pour faire la lumière sur ce si triste événement et soutenir la famille. Nous vous tenons informés. »