Des discussions ont commencé avec la Russie en vue de la restitution d’une vaste collection d’art religieux juif pillée en Hongrie pendant la Seconde Guerre mondiale, ont annoncé mardi des responsables de la communauté juive de Hongrie.

La collection, qui comprend 103 rouleaux de la Torah, a été découverte en 2013 dans un musée de Nijni Novgorod, dans l’ouest de la Russie.

La négociation avec les autorités russes n’a cependant débuté que ces derniers jours, a indiqué le rabbin Slomo Koves, évoquant un ensemble d’une valeur inestimable.

Après la restitution et la restauration des rouleaux, « nous souhaitons les rendre à nouveau disponibles pour l’usage religieux des congrégations juives », a-t-il encore expliqué lors d’une conférence de presse à Budapest.

Quelque 600 000 Juifs hongrois ont été tués durant la Seconde Guerre mondiale, pour la grande majorité d’entre eux dans le camp d’extermination nazi d’Auschwitz.

La communauté juive de Hongrie compte actuellement environ 100 000 membres. Le pays fait face en ce moment à une montée de l’extrême-droite, qui s’est réunie cette semaine dans l’enceinte d’une ancienne synagogue.

Israël est inquiet de la situation et a convoqué l’ambassadeur du pays. La rencontre n’a pas été un succès.