En Egypte, la statue de Ramsès II illuminée par le soleil
Rechercher

En Egypte, la statue de Ramsès II illuminée par le soleil

Les rayons du soleil ont illuminé à l'aube la statue du pharaon à Abou Simbel, dans le sud de l'Egypte, un phénomène qui ne se produit que deux fois par an

Le Grand Temple d'Abou Simbel, au sud d'Assouan, le 27 janvier 2019. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)
Le Grand Temple d'Abou Simbel, au sud d'Assouan, le 27 janvier 2019. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)

La statue du pharaon Ramsès II a été illuminée vendredi à l’aube par les rayons du soleil à Abou Simbel, dans le sud de l’Egypte, un phénomène qui ne se produit que deux fois par an.

Les deux temples d’Abou Simbel, taillés dans le rocher sur une colline surplombant le Nil, en Haute-Egypte, se situent à 200 km au sud d’Assouan.

Dédiés à Osiris et Isis, ils ont été construits par l’un des plus célèbres pharaons, Ramsès II, qui régna sur l’Egypte entre 1 279 et 1 213 av. J.-C.

Plusieurs visiteurs, dont des responsables égyptiens et un groupe d’ambassadeurs africains, ont observé la statue de Ramsès II éclairée par le lever du soleil, selon un communiqué du ministère du Tourisme.

Les hieroglyphes et les statues du temple d’Abou Simbel, au sud d’Assouan, le 27 janvier 2019. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)

Des rayons de soleil traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II illuminant la statue du pharaon, chaque année les 22 février et 22 octobre.

Les historiens pensent que l’alignement solaire du temple, vieux de 3 000 ans, devait marquer la naissance et le couronnement de l’ancien roi.

Conduite par la ministre du Tourisme Rania al-Mashat et le ministre des Antiquités Khaled al-Enani, la visite du site vendredi s’inscrivait dans le cadre des efforts visant à stimuler le tourisme, frappé par des années de crise depuis le soulèvement populaire de 2011.

L’Egypte cherchant par ailleurs à renforcer son influence sur le continent, cette visite intervient également deux semaines après que le président Abdel Fattah al-Sissi a pris la présidence tournante de l’Union africaine pour 2019.

Abou Simbel constitue l’un des joyaux de l’ancienne Nubie, dont les frontières s’étendaient le long du Nil, partageant son territoire entre l’Egypte et le Soudan actuels.

Ce célèbre complexe antique, prisé par les touristes, a été sauvé de la montée des eaux du Nil il y a environ 50 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...